Le fantôme d’Esquelbecq

Publié le Mis à jour le

château d’Esquelbecq

Le 21 janvier 1655, la châtelaine du château d’Esquelbecq, Marie-Jacqueline Triest est assassinée par sa servante. cette dernière cherche à cacher son crime en enterrant le corps, la nuit, dans un lieu isolé.

Mais c’est sans compter sur le compagnon fidèle de la baronne, son chien, qui l’accompagne en permanence et qui n’a aucune peine à révéler à tous l’endroit où est dissimulé le cadavre. La terre est fouillée, la maîtresse retrouvée et la servante pendue. depuis lors, on raconte que parfois la Dame au petit chien se promène dans le parc du château . Cette croyance fut longtemps entretenue par un tableau qui figurait dans l’église d »esquelbecq et montrait la châtelaine en compagnie de son chien.

Le tableau disparut en 1976 dans l’incendie de l’édifice.

Crédits photo Château: Gates (photographe) – Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine – diffusion RM
Publicités

2 réflexions au sujet de « Le fantôme d’Esquelbecq »

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 18, 2014 à 7:35

    Décidément chez vous les fantômes sont à l’honneur 🙂
    Courageuse mais pas téméraire, je dois bien avouer que ce genre de rencontre je ne cours pas après et vous ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    gavroche60 a répondu:
    mars 18, 2014 à 7:40

    Effectivement mes sujets de prédilection sont quelque peu « spéciaux » … 😯

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.