L’Ankou de Ploumilliau

Publié le Mis à jour le

ploumilliau-ankou.jpg
L’Ankou, ouvrier de la mort chargé de faire la moisson des défunts, passe de préférence juste avant le lever du soleil. On voit ici l’Ankou de Ploumilliau muni de sa faux et de sa bêche pour ensevelir les cadavres.

L’église de Ploumilliau est le seul site de Bretagne qui abrite une statue en bois de l’Ankou. Sculptée au XVIIème siècle, faisant 1 m de hauteur, elle est impressionnante dans sa composition macabre et représente un squelette avec une bêche dans la main gauche et une faux dans la main droite : c’est la mort qui fauche les vivants et les enterre.

D’après les traditions bretonnes, cet être mystérieux est l’ouvrier de la mort, chargé de moissonner les défunts de village en village, de ville en ville, sans un jour de repos. Ceux qui l’ont vu oeuvrer le décrivent comme un homme très grand, squelettique, au visage cadavérique encadré de de longs cheveux blancs et ombragé d’un large chapeau. Vêtu d’un manteau noir, il serre dans la main droite une faux dont le tranchant est tourné vers l’extérieur pour pousser plus facilement les morts vers le royaume des ténèbres.

Empruntant de vieux chemins forestiers, l’Ankou voyage sur une charrette mal graissée dont l’essieu fait « wik ! wik ! » . Il ne voyage pas seul et se fait précéder par ses amis préférés, la peste et le choléra, annonçant toujours son arrivée par le croassement d’un corbeau ou le hululement d’une chouette. Il est, bien sûr, vivement déconseillé de monter dans la charrette nocturne de l’Ankou, sous peine de trépasser très vite. Mais attention, pour les Bretons, la mort n’est pas une fin et le dernier voyage dans la charrette de l’Ankou n’est qu’un passage vers un autre monde plus chaud et plein d’hydromel.

«A la découverte de la France Mystérieuse.» p.125, Sélection du Reader’s Digest

4 réflexions au sujet de « L’Ankou de Ploumilliau »

    brunomeurin a dit:
    mars 31, 2014 à 4:36

    Il a une sale gueule!

    Aimé par 1 personne

    gavroche60 a répondu:
    mars 31, 2014 à 5:21

    Normal, il a une « gueule de bois » … 😀

    J'aime

    christine a dit:
    mars 31, 2014 à 6:07

    Nâtive de Bretagne, j’ai beaucoup entendu parlé de l’Ankou… j’avais un peu oublié cette histoire

    Aimé par 1 personne

    Éric G. Delfosse a dit:
    avril 1, 2014 à 12:07

    Boirais bien une pinte d’hydromel, moi… 😛

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.