L’anniversaire d’Augustus

augustus-j-c-hare

Écrivain et artiste célèbre de l’époque victorienne, Augustus J.C. Hare avait été abandonné puis adopté à l’âge de 14 mois, dans les années 1830.

Après des études supérieures à Oxford, il vécut principalement en Europe, sur le continent, retournant de temps à autre en Angleterre. Dans son autobiographie, il raconte l’histoire suivante:

Pour célébrer l’anniversaire de mon adoption, nous allâmes tous dîner à Mannheim, à l’hôtel même où, 17 ans plus tôt, j’avait été confié à ma tante, qui était aussi ma marraine, laquelle devait désormais m’élever comme son propre enfant. Le soir, nous revînmes à la gare… et, sur le quai, nous vîmes une pauvre femme qui pleurait amèrement, un petit enfant dans les bras.

Emmie Penrhyn alla vers elle et lui dit qu’elle compatissait à sa détresse.

«C’est à cause de mon enfant, dit la femme, il n’a que 14 mois, et le train qui arrive va l’emporter loin de moi pour toujours. Il doit être adopté par sa tante, qui est aussi sa marraine, et jamais, jamais plus, ne n’aurai le droit de m’en occuper.»

Augustus J.C. Hare, The Story on my Life, vol. 1, p. 383-384.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s