Le château hanté des étangs de Commelle

File:Le chateau de la Reine Blanche.jpg
Le château de la Reine Blanche. Irish21

Sur le bord des étangs de Commelle, dans un environnement enchanteur, en pleine forêt de Chantilly, vous ne manquerez pas d’être intrigué par un curieux bâtiment appelé le château de la Reine-Blanche.

Cette bâtisse à deux étages, flanquée de quatre tourelles, fut édifiée dans le plus pur style troubadour par l’architecte Victor Dubois, en 1825, à la demande du duc de Bourbon, le dernier des Condés, qui voulait transformer les restes d’un ancien moulin en rendez-vous de chasse.

Mais c’est la légende qui a donné son nom à l’édifice: jadis, à cet endroit, se serait dressé un château construit, selon les versions, par Blanche de Castille, mère de Saint Louis, ou par Blanche de Navarre, épouse de Philippe VI de Valois. On raconte aussi que les ruines de ce castel médiéval, situées à proximité d’une chaussée Brunehaut*, étaient hantées par les fées, autrement dit les dames blanches.

Dès lors, faut-il s’étonner qu’on ne sache plus à quelle Blanche se vouer quand on cherche à connaître la première habitante du lieu ?

*Le nom de « chaussée Brunehaut » est donné dès le Moyen Âge à plusieurs routes dont l’origine n’est pas définie.

« A la découverte de la France mystérieuse. »  Sélection du Reader’s Digest.

Publicités

9 réflexions sur “Le château hanté des étangs de Commelle

  1. Joli château mais si petit. Je ne connaissais pas du tout. on peut le visiter voire y séjourner ? J’aimerais bien faire un brin de causette aux fées moi !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s