Neuf petites victimes

Publié le Mis à jour le

Chapelle Notre-Dame-des-Trois-Fontaines

L’ancienneté de la tradition qui fait vénérer ici une Dame de la source nous est attestée par une légende qui fut conté à Anatole Le Braz par Jeanne Le Prat, gardienne de Notre-Dame-des-Trois-Fontaines:

Un homme portant un panier passait un jour devant la chapelle des Trois Fontaines. Il venait de poser son fardeau sur une pierre lorsqu’une Dame lui apparut et lui demanda ce qu’il portait:  » Neuf petits cochons à vendre « , dit-il. Mais elle savait qu’il s’agissait de neuf petits enfants, neuf frères, nés la nuit précédente et que leur malheureux père voulait noyer. Aussi lui proposa-t-elle d’assurer largement sa subsistance et la leur, à condition qu’il les fit baptiser. Il accepta.

Rentré chez lui, l’homme trouva ses granges pleines. Mais lorsqu’il revint de nouveau au sanctuaire pour le baptême, il vit la statue de la Vierge s’animer et venir vers lui: c’était la Dame qui lui était apparue ! Et voilà qu’elle répandait autour d’elle des poignées de pièces d’or ! Hélas, lorsqu’on voulait les ramasser, elles se transformaient en poussière: si les dalles de l’église sont toujours percées de petits trous, c’est que le contact de l’or les a ainsi dévorées.

Quand aux enfants, ils moururent l’un après l’autre, dès que l’eau sacrée eut coulé sur leur front; et, de la moisson engrangée si soudainement, il ne resta comme de l’or, que de la poussière.

Cette étrange Dame, maîtresse en magie et tueuse d’enfants, ressemble bien peu à la mère de Jésus et beaucoup plus à la mère cruelle de certaines mythologies. La légende des neuf, ou des sept frères nés le même jour, se retrouve elle-même en de nombreux endroits de Bretagne, à Daoulas par exemple, dont les mystères présentent certaines analogies avec ceux de Gouézec. Ajoutons que les Sept Saints fondateurs de la Bretagne sont parfois considérés eux aussi comme sept frères, qui se séparèrent pour évangéliser la péninsule.

« Guide de la Bretagne mystérieuse. » Tchou, éditeur, 1966

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s