Les fantômes de Cleve Court

Publié le Mis à jour le

 Cleve-Court

Un paisible manoir campagnard du Kent, dont une partie remonte à l’époque élisabéthaine et une, plus récente, est de l’époque georgienne, c’est-à-dire du 18ème siècle. Tel est Cleve Court, qui appartenait depuis 1920 à Lord Carson, et où celui-ci mourut en 1935.   

Paisible ? Pas tant que cela. Qu’on en juge plutôt: outre des bruits de pas entendus la nuit, outre des coups frappés aux portes, outre des bruits de tiroirs ouverts et fermés, il y avait aussi des apparitions, surtout celle d’une dame, qui hantait une pièce de la partie la plus ancienne, et où les chiens refusaient d’entrer. Les Carson, sans s’alarmer outre mesure, baptisèrent cette pièce la chambre aux fantômes. La  «dame» fut également aperçue dans la partie neuve. À son sujet, il courait, dans le village voisin de Monkton, une légende : elle aurait été une riche héritière ayant fait un mariage malheureux. Elle possédait Cleve Court et l’avait apporté en dot à son époux. Il y avait eu des querelles, et le mari enfermait sa pauvre femme dans l’une des pièces, tandis qu’il se livrait à la débauche avec des compagnons et des filles. Après sa mort, elle était revenue hanter sa maison.

« Les enfants la voient », avait expliqué le vieillard qui avait révélé l’histoire à Lady Carson. Le médecin de la famille, le Dr E.Q. Moon, connaissait aussi la légende. Mieux même: il avait été le témoin d’un fait extraordinaire, qu’on pourrait qualifier d’hallucination.

S’étant un jour de 1930, arrêté devant la porte d’entrée du manoir, et ayant baissé la tête, tout en réfléchissant, il eut, en se redressant, un spectacle tout différent de celui qui s’offrait à sa vue quelques secondes auparavant: sa voiture avait disparu, ainsi que la haie épaisse entre les doubles piliers du portail. L’allée, bien entretenue, par laquelle on accédait à l’entrée de la demeure, avait cédé la place à un chemin boueux, où s’avançait un homme vêtu à l’ancienne. Cet homme marchait droit sur lui, en le regardant fixement. Le docteur Moon, quelque peu effrayé, entra rapidement dans la maison. Une fois sur le seuil, il jeta un nouveau coup d’œil vers l’extérieur: le paysage habituel avait repris sa place; sa voiture était revenue et l’homme avait disparu.

Etait-ce le mari de l’héritière de Cleve Court ? Le médecin avait-il été transporté deux siècles en arrière, à la façon de Miss Moberly et de Miss Jourdain, dans la célèbre affaire des « Fantômes du Trianon »?

Sir Edward Carson
Sir Edward Carson

Mais les apparitions du manoir des Carson n’en sont pas demeurées là. Elles ont continué à se manifester: en 1949, la jeune Lady Carson (la bru du lord qui avait acheté la demeure trente ans auparavant) entendit, un soir, dans un couloir, des pas venant vers elle, la dépassant, puis s’éloignant, mais sans voir rien, ni personne. Spectre auditif ? Quelques mois plus tard, la même Lady Carson vit, cette fois, une femme qui descendait l’escalier: elle portait une robe dont l’ample jupe grise tombait jusqu’aux pieds, ce qui ne correspondait guère à la mode d’il y a 30 ans. Elle avait un carré de dentelle sur les cheveux, et, sur les épaules, un fichu gris clair. La silhouette se déplaçait sans bruit.

Cette aventure ayant fait l’objet d’un compte rendu dans plusieurs journaux anglais de l’époque, Lady Carson reçut une lettre d’une ancienne aide-femme de chambre ayant servi à Cleve Court vers 1905, au temps où le manoir appartenait encore aux prédécesseurs des Carson. Et cette lettre faisait mention de la vision de la même « dame vêtue d’une robe à l’ancienne mode », ajoutant: « Je me demande à présent, si c’est la dame grise que j’ai vue ! »

Il paraît qu’en 1966, on continuait à entendre des pas dans la partie la plus ancienne du manoir de Cleve Court, la plupart du temps après minuit.

« Apparitions, fantômes et dédoublements. » Danielle Hemmert & Alex Roudène. Editions Vernoy, 1978.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s