La grand-mère se fait voir à son petit-fils

Publié le Mis à jour le

Le journal espagnol Lumen (1) cite le fait suivant rapporté par José Zorilla, auteur dramatique, dans ses mémoires:

Lorsqu’il avait environ six ans, il habitait avec ses parents une maison dans laquelle une chambre, s’ouvrant sur le vestibule et contenant pour tout meuble un lit et un fauteuil, restait constamment close, sauf lorsqu’on y pénétrait pour l’épousseter. Un jour qu’il jouait dans le vestibule avec un cheval de carton, il vit que la porte était entr’ouverte, et, s’approchant, il remarqua que le fauteuil était occupé par une dame aux cheveux poudrés, les bras garnis de dentelles, et vêtue d’une ample robe de soie verte, qu’il n’avait jamais vue. Avec un sourire doux et mélancolique, elle lui fit signe de s’approcher. Il le fit avec une pleine confiance et lui tendit, sa main droite, qu’elle prit en souriant entre les siennes. Elle le caressa ensuite et lui dit : « Je suis ta grand’mère, aime-moi bien, mon enfant, et Dieu te bénira. »

En sortant de la chambre, il dit à sa mère qu’il venait de voir sa grand’mère. Elle crut, d’abord, qu’il s’agissait de sa mère à elle, habitant Burgos et venue sans l’avertir ; mais à la description qui lui fut faite elle reconnut son erreur et le père de notre héros, arrivant sur ces entrefaites, écouta le récit de son fils et se borna à lui dire : « Gamin, tu as rêvé ! »

Neuf ou dix ans plus tard, vers 1833, José Zorilla se trouvant à Torquemada et examinant de vieux documents de famille, trouva, recouvert d’une épaisse couche de poussière, un portrait, reproduisant exactement les traits et le costume du personnage vu dans le fauteuil. Il le présenta à son père en disant : « Voici ma grand’mère !»

(1) Lumen, de décembre 1908, journal se publiant à Barcelone.

« Les apparitions matérialisées des vivants & des morts. »  Gabriel Delanne.  Édit: Leymarie (Paris) 1909-1911

Source: Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l’homme.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La grand-mère se fait voir à son petit-fils »

    eliane21120 a dit:
    avril 30, 2014 à 9:11

    Et moi qui me bats contre un esprit vengeur, d’où mes nuits blanches ( voui voui, ça existe ! ), il en a eut de la chance ! Mais est-ce vraiment une parente de ses parents où alors lui aurait-on caché qu’il a été adopté vu les réticences du père !!

    Aimé par 1 personne

    […] Source : La grand-mère se fait voir à son petit-fils […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.