Le coeur mangé

Publié le Mis à jour le

Légende populaire de Gascogne

prince-princesse

Un soir de carnaval, un galant dit à sa belle :

« Belle, quand donc m’aimerez-vous ?

Galant, je t’aimerai quand tu m’auras donné la fleur dorée, la fleur qui chante au soleil levant.

Adieu, belle. Attendez-moi le soir de la Saint-Philippe (1er mai), sur le seuil de votre maison. »

Le soir de la Saint-Philippe, la belle attendait son galant sur le seuil de sa maison.

« Bonsoir, belle. Voici la fleur dorée, la fleur qui chante au soleil levant. Belle, dites moi que vous m’aimez.

Galant, je t’aime. Mon Dieu, comme tu es pâle !

Pâle, j’ai bien raison d’être pâle. Cent loups noirs gardaient la fleur dorée, la fleur qui chante au soleil levant. Ils m’ont tant mordu, que j’ai perdu la moitié de mon sang. Belle, dites moi donc quand nous fiancerons ?

Galant, nous fiancerons quand tu m’auras donné l’Oiseau bleu, l’Oiseau bleu qui parle et raisonne comme un chrétien.

Adieu, belle. Attendez-moi le soir de la Saint-Roch (16 août), sur le seuil de votre maison. » 

Le soir de la Saint-Roch, la belle attendait son galant sur le seuil de sa maison.

« Bonsoir, belle. Voici l’Oiseau bleu, l’Oiseau bleu qui parle et raisonne comme un chrétien.

Mon Dieu, galant, comme tu es triste!

Triste, j’ai bien raison d’être triste. L’Oiseau bleu, l’Oiseau bleu qui parle et raisonne comme un chrétien, dit que vous ne m’aimez pas.

Oiseau bleu, tu en as menti. Tout à l’heure, je te plumerai, et je te ferai cuire tout vif.

Belle, dites-moi donc quand nous épouserons.

Galant, nous épouserons quand tu m’auras donné le roi des Aigles, le roi des Aigles, prisonnier dans une cage de fer.

Adieu, belle. Attendez-moi le soir de la Saint-Luc (18 octobre) sur le seuil de votre maison. »

Le soir de la Saint-Luc, la belle attendait son galant sur le seuil de sa maison.

« Mère, mère, mon galant ne revient pas.

Viens à table, ma fille, ton galant arrivera pendant le souper. »

Après souper, la belle attendait son galant sur le seuil de sa maison.

« Mère, mère, mon galant ne revient pas.

Viens te coucher, ma fille. Ton galant arrivera demain matin. »

La belle alla se coucher. Mais à minuit, elle se leva doucement, bien doucement, et attendit son galant sur le seuil de sa maison.

« Bonsoir, belle. Le roi des Aigles est plus fort que moi. Cherchez donc qui vous le donne, qui vous le donne prisonnier dans une cage de fer.

Galant, quel est ce trou rouge à ta poitrine ?

Belle, c’est la place de mon coeur. Le roi des Aigles l’a mangé Nous n’épouserons jamais, jamais. »

Et le galant s’en alla dans la nuit noire. Le lendemain, la belle se rendit religieuse dans un couvent de carmélites, et porta le voile noir jusqu’à sa mort.

Dicté par Catherine Sustrac, de Sainte-Eulalie (Lot-et-Garonne) et par Anna Dumas, du Passage-d’Agen (Lot-et-Garonne).

Publicités

9 réflexions au sujet de « Le coeur mangé »

    Haidara a dit:
    juin 25, 2014 à 11:23

    Mdr

    J'aime

    juliette a dit:
    juin 26, 2014 à 7:15

    j’aime cette sombre histoire poétique …
    tu sais , j’aime bien ton blog, mais tu publies si vite que je n’arrive pas à suivre !!!

    Aimé par 1 personne

    blueedel a dit:
    juin 27, 2014 à 4:11

    Je suis d’accord avec Juliette, ton blog est une mine, mais alors faut vraiment qu’on soit entrainées pour te suivre… là j’ai du temps, j’en profite, je lis, je lis, je lis 🙂

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    février 8, 2017 à 6:40

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

    suzanne35blog a dit:
    février 8, 2017 à 6:46

    je préfèrerais devenir bonne soeur que de me remarier!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s