« A la cour on fait argent de tout »

Publié le Mis à jour le

louisXIV

« Je vois bien qu’à la cour on fait argent de tout », disait un jour Louis XIV. Quand le roi soleil quittait Versailles pour un séjour à Marly, il nommait lui-même les personnages de la cour qui devaient l’y accompagner, et cette grâce était briguée par les courtisans avec un grand empressement.

La princesse de Montauban, chagrine de n’avoir jamais été désignée, alla trouver la princesse d’Harcourt, qui, comme favorite de Mme de Maintenon, avait presque toujours l’avantage d’aller à Marly, et elle lui offrit mille écus si elle voulait lui céder sa place au prochain voyage que le roi y ferait. La princesse d’Harcourt accepta la proposition; mais il fallait l’agrément du roi. Pressée de l’obtenir, elle chercha l’occasion de parler au monarque, et, l’ayant trouvé dès le soir même :

Il me semble, Sire, lui dit-elle, que Mme de Montauban n’a jamais  été à Marly.
Je le sais bien, dit le roi.
Cependant, reprit la princesse, je crois qu’elle aurait grande, envie d’y aller.
Je n’en doute pas, répliqua le roi.
Mais, Sire, continua-t-elle, Votre Majesté ne voudrait-elle point la nommer ?
Cela n’est pas nécessaire, répliqua encore le roi; et d’ailleurs, pourquoi cette insistance ?
Ah! Sire, s’écria la solliciteuse, c’est que cela me vaudrait mille écus; et Votre Majesté n’ignore pas que j’ai bien besoin d’argent.

Le roi, surpris de cet aveu, se fit expliquer le marché en question, en rit beaucoup et consentit facilement à un échange aussi lucratif, en ajoutant qu’il voyait bien qu’à la cour on faisait argent de tout.

Publicités

8 réflexions au sujet de « « A la cour on fait argent de tout » »

    sarah a dit:
    juillet 26, 2014 à 12:38

    :-)) ne laissant pas la chance faire son hasard, l’argent est le meilleur fil conducteur pour trouver sa place…à faire sa publicité en subtil complicité….
    et si ce n’était que cela, la duplicité en bouquet de fleurs mensongers en petites sournoiseries, y est parfois aussi subtil… au vu des états d’âmes…. la cour se glisse en parterre d’hypocrisie…où parfois, pousse un joli sourire plein de compassion….
    à la vue des Intérêts du monde… ici ou là…la chanson a toujours le mm air, sans savoir la raison… un égo en peine… . :-))

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 26, 2014 à 1:48

    Les prémices du Pari tout bonnement 😉
    Bon week-end Gavroche !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    brunomeurin a dit:
    juillet 26, 2014 à 5:58

    Euh…est-ce que cela a vraiment changé?

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    juillet 29, 2014 à 12:59

    Rien de nouveau sous le soleil…

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s