Le tableau de Michel-Ange

Le Ciel de leyenda-Michel-Ange

Michel-Ange avait fait un tableau pour André Doni, homme fort avare, mais qui connaissait et aimait les bons ouvrages de peinture.

Afin de s’amuser à ses dépens, le peintre (qui n’était rien moins que cupide) lui envoya sa nouvelle production avec un billet par lequel il lui demandait soixante-dix ducats. Doni, trouvant cette somme excessive, n’en fit tenir que quarante au peintre. Michel-Ange lui renvoya son argent et lui manda de payer cent ducats ou de rendre le tableau. Doni, qui tenait à le garder, se résolut enfin à compter les soixante-dix ducats d’abord demandés. Mais l’artiste lui renvoya de nouveau son argent, en déclarant que, d’après les offres d’un grand seigneur, il ne pouvait plus donner son tableau à moins de cent quarante ducats.

Doni fut au désespoir; mais comme le goût pour les chefs-d’œuvre de peinture était aussi fort en lui que l’avarice, il donna la somme exigée, non sans soupirer et se plaindre de n’avoir pas tout de suite payé les soixante-dix ducats demandés.

 » Curiosités historiques et littéraires  » E. Muller, Delagrave, 1897.
Publicités

4 réflexions sur “Le tableau de Michel-Ange

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s