Médecine chinoise

Publié le Mis à jour le

La-médecine-traditionnelle-chinoise

Les Chinois ont connu bien longtemps avant les Européens la méthode de préservation de certaines maladies épidémiques et contagieuses, par l’inoculation du virus de ces maladies.
A l’époque où l’on préconisa l’inoculation de la variole, pratique qui se généralisait quand la vaccine fut découverte, l’Académie des sciences de France mentionna dans le compte rendu d’une de ses séances que les Chinois inoculaient la variole non par introduction du virus dans une incision, mais en aspirant par le nez, comme on prend du tabac, la matière des boutons de variole desséchée et réduite en poudre.
Publicités

Une réflexion au sujet de « Médecine chinoise »

    Éric G. Delfosse a dit:
    août 25, 2014 à 6:28

    T’en veux ? C’est d’la bonne !

    😆

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s