Caractère batailleur.

Publié le Mis à jour le

M. de Saint-Foix
Un soir, M. de Saint-Foix entre dans un café et s’assied à côté d’un homme qui prenait une bavaroise.
*
Mon jeune tapageur considère quelque temps l’inconnu, puis lui dit avec un air de sang-froid :
*
— Monsieur, vous faites là un f … souper.
— Comment ! quel est cet impertinent ?
— Ma foi, Monsieur, vous faites là un f … souper.
*
Vous devinez bien qu’on ne tarda pas à s’échauffer; on sortit, et l’on alla s’escrimer dans une petite rue voisine. M. de Saint-Foix reçoit un coup d’épée: 
*
Eh bien, monsieur, dit-il avec la même tranquillité, vous m’avez blessé, mais vous n’en avez pas moins fait un f … souper. 
*
Un autre jour, toujours dans un café, il interrompt un homme qui l’ennuyait par quelqu’une de ces dissertations dont on a les oreilles rebattues dans ces sortes d’assemblées: 
*
— Monsieur, lui dit-il, vous puez cruellement ! 
*
L’orateur fait d’abord semblant de ne pas l’entendre; le jeune étourdi reprend: 
*
— Monsieur, vous puez bien
*
Enfin mon poltron ne peut se dispenser de sortir, et M. de Saint-Foix, qui ne demandait pas mieux, se met en devoir de lui prêter le collet. Cependant content de l’avoir amené là, et voyant combien il en coûtait à l’insulté de mettre sa vie en jeu, M. de Saint-Foix lui dit: 
*
—Tenez, Monsieur, n’allons pas plus loin; car si vous me tuez, vous n’en puerez pas moins, et si je vous tue, vous ne ferez qu’en puer davantage.

*

Métra « Correspondance secrète.« 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.