La voiture de Napo

Publié le Mis à jour le

voiture

A la bataille de Waterloo, la voiture de Napoléon tomba aux mains des Anglais, et, dit un journal de 1817, comme à Londres on fait argent de tout, cette voiture y fut vendue mille guinées.

L’acquéreur de cet équipage n’était autre qu’un spéculateur, qui fit une affaire excellente en cette circonstance. Il gagna, paraît-il, près de cent mille guinées, car la moitié au moins des habitants de Londres passa, moyennant monnaie, dans cette voiture, entrant par une portière, sortant par l’autre. Ceux qui voulaient s’y asseoir environ une minute payaient une couronne.

Publicités

4 réflexions au sujet de « La voiture de Napo »

    Éric G. Delfosse a dit:
    septembre 17, 2014 à 5:48

    Si ça intéresse quelqu’un, on peut traverser ma propre voiture chaque jour de 17 à 19h, juste devant l’église d’Ermeton… Une seule petite pièce de deux euros par personne… Réduction de 20% pour les chômeurs et les militaires…

    Aimé par 2 people

    ermite-athee a dit:
    septembre 18, 2014 à 12:34

    Si c’était réellement la voiture de l’empereur l’acquéreur a fait une bonne affaire ….( Le même genre de chose se passe (ra) pour les véhicules de despotes actuels à l’avenir ) …Mais Napoléon où Hitler , je ne mettrais pas un euro !
    A plus
    F.

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    septembre 18, 2014 à 7:52

    En voilà un qui avait tout compris du commerce 😉

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    avril 14, 2017 à 10:01

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s