La corneille et la cruche

Publié le Mis à jour le

Une corneille altérée trouva une cruche qui contenait un peu d’eau, mais si peu que, malgré tous ses efforts, elle ne parvenait pas à l’atteindre du bec ; et il semblait qu’elle fût condamnée à mourir de soif à côté de cette eau qui pouvait la sauver. Finalement, la corneille imagina un plan ingénieux. Elle se mit à faire tomber un à un des cailloux dans la cruche: à chaque caillou, le niveau de l’eau s’élevait un peu, tant et si bien qu’il finit par atteindre le bord de la cruche. Et l’oiseau malin put assouvir sa soif.

Nécessité est mère de l’invention.

Esope

Publicités

10 réflexions au sujet de « La corneille et la cruche »

    Pimpf a dit:
    octobre 7, 2014 à 11:03

    « Tant va la corneille à la cruche qu’à la fin elle rendit l’eau 🙂 » , ingénieuse cette corneille.

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    octobre 8, 2014 à 8:09

    Bonne journée à tous !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    marinadedhistoires a dit:
    avril 30, 2019 à 3:14

    Oiseau super intelligent, la corneille !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.