L’homme et le satyre

Publié le Mis à jour le

satyre

Un homme et un satyre s’étaient, dit-on, liés d’amitié. L’hiver arrivé, l’homme, un jour de froidure, se mit à souffler dans ses doigts. Le satyre lui demandant pourquoi :

C’est, dit-il, pour réchauffer mes mains glacées.

Plus tard, la table mise, ce qu’on servit se trouva très chaud : l’homme n’en prenait que peu à la fois et soufflait dessus en le portant à sa bouche. De nouveau le satyre s’informe :

Je refroidis le manger, qui est trop chaud, répond l’autre.

Oui, reprend le satyre; mais je renonce à ton amitié, mon bon, puisque de la même bouche, tu souffles le froid et le chaud.

satyre

Faisons de même: fuyons aussi l’amitié de ceux dont les sentiments sont doubles.

Esope

4 réflexions au sujet de « L’homme et le satyre »

    Pimpf a dit:
    octobre 16, 2014 à 10:28

    Belle morale 😉

    Aimé par 3 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    octobre 17, 2014 à 8:00

    Belle journée !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    gavroche60 a répondu:
    octobre 17, 2014 à 9:08

    Bonne journée Fanfan !

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.