Les affaires sont les affaires

Publié le Mis à jour le

Ford-Modele-T

Le directeur commercial de la maison Ford à Detroit est un monsieur qui ne badine pas avec le « business ». Il faut  que les représentants de cette marque dans les divers Etats d’Amérique, fassent un chiffre d’affaires exactement prévu d’avance, ou sinon, c’est la résiliation.

Il ne s’agit pas de savoir si ces agents sont de braves gens; il faut qu’ils aient un « rendement » énergique. Voici comment ce « commercial manager » procède : Il envoie à chaque représentant une carte à très grande échelle et fort détaillée de la région qui lui est réservée. Cette carte est émaillée d’une foule de petits drapeaux de couleurs différentes indiquant: les uns tous les résidents du district, possédant telle fortune ou tel revenu, impliquant qu’ils doivent posséder une automobile. D’autres indiquent la quantité de voitures Ford en circulation au 1er janvier 1917, dans ce district, d’autres encore la quantité de ces mêmes voitures qui devront s’y trouver au 1er janvier 1918.

Les quantités d’automobiles d’autres marques sont également indiquées; le représentant est informé de la proportion, par rapport à ces autres marques, que les Ford devront maintenir; toutes ces indications forment des courbes commerciales que le dit représentant est prié de bien vouloir considérer comme des miminums à atteindre. De la sorte, la valeur marchande de chaque agent est clairement établie, à chaque fin de semestre ou d’année, et les médiocres sont impitoyablement remerciés.

« Automobilia » Paris, 1917.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Les affaires sont les affaires »

    le blabla de l'espace a dit:
    octobre 26, 2014 à 1:31

    oui j’avais appris cela en economie, yavait taylor aussi dans le genre

    Aimé par 1 personne

      Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
      octobre 27, 2014 à 7:16

      Staline n’a rien inventé, son stakanovisme lui venait tout droit de Mr. Ford et Taylor qui étaient pourtant capitalistes à tout crin 😉 chercher l’erreur , 😀 🙂

      Aimé par 1 personne

      gavroche60 a répondu:
      octobre 27, 2014 à 7:24

      Mince, j’ai jamais fait  » Economie  » … je n’aurais pas du quitter (fuir) l’école à 16 ans. 😦

      Aimé par 1 personne

        sarah a dit:
        octobre 27, 2014 à 9:53

        c’est pas grave « on la vit »… n’est ce pas à l’école de la vie qu’on sait lire entre les lignes, et déchiffrer un fromage bien emmailloté par des « érudits »…..humhum…..pour nous faire faire et avaler n’importe quoi…qui les arrange encore… et nous mettent la « pression », j’en ai plein autour de moi, de ses « fromagers ».. ils me la content pas, je les décryptent.. lol… pardon Hervé… j’ai pt un coup de plume d’enclume sur leur Economie . 🙂

        Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    octobre 26, 2014 à 5:42

    Chez LIDL, c’est pire, le planning est ainsi fait que tout invendu doit-être justifié avant 20 h PM

    Aimé par 3 people

    le blabla de l'espace a dit:
    octobre 27, 2014 à 11:07

    oui j’ai vu sur ton blog l’article sur lidl,

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s