Un collier d’yeux humains

Publié le Mis à jour le

Un collier « d’yeux humains » vient d’être commandé aux frères Tiffany, les fameux joailliers de New-York. C’est le Temps qui nous apprend cette surprenante nouvelle dans les termes suivants:

Ce collier doit se composer d’une superbe collection d’yeux de momies péruviennes, rapportées de l’Amérique du Sud par M. W. E. Curtis, membre d’une commission scientifique récemment envoyée dans cette région par le gouvernement des Etats-Unis. La plupart de ces yeux proviennent d’Arica, où d’immenses cimetières sont remplis de sépultures incas; les momies y sont si communes qu’on peut s’en procurer aisément au prix de deux ou trois dollars; il suffit de gratter le sol pour en mettre à découvert.

Les yeux dont il s’agit, à l’état brut, sont de couleur jaune de bronze et absolument opaques. Mais, en les dépouillant de leurs enveloppes extérieures, en mettant le cristallin à découvert et en le polissant avec soin, on obtient une lentille translucide, de couleur orangée, qui ressemble un peu à une opale et constitue, en tout cas, une pierre fort originale. L’arrangement concentrique des diverses couleurs dont se compose cette lentille lui communique des tons irisés. Il arrive parfois que ces couches présentent des craquelures radiales, ce qui augmente encore la réfraction générale de la lumière à travers l’ensemble. On suppose que la teinte toute particulière de ces cristallins est due, soit à un changement organique provenant de leur antiquité et à une véritable pétrification, soit à l’action des matières antiseptiques employées à l’embaumement.

Quoi qu’il en puisse être, il est certain que plusieurs ouvriers joailliers employés au polissage de ces yeux sont subitement tombés malades, avec des symptômes analogues à ceux de l’empoisonnement arsenical, mais non pas identiques. Il s’en est suivi une véritable panique dans l’atelier: les autres ouvriers, soit par crainte de se voir atteints de la même indisposition, soit par des motifs superstitieux, ont refusé de continuer le polissage. Le travail se trouve donc présentement interrompu.

En attendant qu’il soit repris, divers naturalistes ont examiné les yeux destinés à former le collier, et certains d’entre eux assurent que ce ne sont pas, en réalité, des yeux humains, mais des yeux de seiche. Cette opinion est celle des archéologues péruviens: ils assurent que les embaumeurs incas avaient l’habitude de substituer des yeux de poisson aux yeux naturels des cadavres qui leur étaient confiés. Les momies, placées dans la posture que l’on sait (assises avec les jambes ramenées sous le menton), recevaient, en effet, fréquemment la visite de leurs proches. Il était donc important que le travail parût bien fait, et, l’oeil de seiche, possédant la propriété de durcir très vite, se substituait avantageusement à l’oeil humain.

Ce qui donnerait un certain poids à cette version, c’est que les cristallins confiés à la maison Tiffany n’ont pas moins de dix-huit millimètres de diamètre, ce qui serait énorme pour des yeux humains. On sait, d’ailleurs, que les yeux de seiche desséchés ont précisément l’aspect opalin qu’on retrouve dans ceux-ci. Néanmoins, des autorités aussi considérables que le professeur Ramondi, du Brilish Muséum, et le docteur Techudi, persistent à penser que les yeux rapportés du Pérou par M. Curlis sont bien des yeux humains.

« La Revue des journaux et des livres. »  Paris, 1885.

2 réflexions au sujet de « Un collier d’yeux humains »

    sarah a dit:
    novembre 13, 2014 à 6:46

    😦 je n’ose dire ce que je pense, sinon qu’ on respecte rien pour de la Pub à fric, et bien tant mieux, elle est tombée bien sèche,… 😦

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    mars 26, 2016 à 8:41

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.