Précision.

juge George Jeffreys

Le fameux juge George Jeffreys, homme sinistre, montra un jour avec sa canne un voleur assis au banc des accusés. 

— Il y a une grande canaille à l’extrémité de ma canne, dit-il.

L’accusé éleva la voix :

—  A quel bout, mylord ?


Publicités

3 réflexions sur “Précision.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s