Paris qui danse

Publié le Mis à jour le

La Goulue et Grille d'Egout
La Goulue et Grille d’Egout

Sous ce titre, M. Louis Le Boucq passe en revue dans le Figaro le monde des danseurs et danseuses de bals publics.

Mesdemoiselles Grille-d’Egout et la Goulue sont les étoiles de cette pseudo-chorégraphie. Rien de plus piquant que le contraste offert par ces jeunes personnes.

Grasse, la Goulue, et maigre, la Grille.

La Goulue est une Pompadour du règne de M. Grévy: une Pompadour canaille, rose et joufflue, qui vit pour manger. Elle a de l’appétit, des appétits et elle est appétissante. Sa frimousse est comme barbouillée de confitures.

Née à Montmartre, elle a contracté, au vent qui souffle là-haut, une fringale que les boudinés d’après le krach ont peine à satisfaire. Sans conviction et sans principes, elle lève la jambe comme d’autres lèvent le pied, parce que ça rapporte.

Quand cette caillette personne entre en scène, elle a l’air d’une dinde qui cherche des truffes. La Grille, au contraire, aime son art, (c’est le mot dont elle se sert),  comme l’aimait la Taglioni.

Ardente, chétive, transparente comme une Parisienne à son petit lever, elle vit par un miracle de nervosisme qui ne pouvait se produire qu’en notre temps. Quand elle passe du côté cour au côté jardin, dans un élan, mince comme un fil d’acrobate, et souple comme une danseuse d’Orient, on a peine à croire qu’elle existe en réalité: elle n’est femme que par la grâce.

Un malicieux hasard l’a fait naître, pour achever le contraste, aux antipodes de la Goulue: à Montrouge. Et quand on lui demande où elle a appris à danser, elle répond avec une mélancolie de Gavroche :

Devant le buffet.

La Revue des journaux et des livres.  Paris, 1885.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Paris qui danse »

    sarah a dit:
    novembre 30, 2014 à 8:29

    j’AAAdoooore… 🙂

    Aimé par 2 personnes

    delorme a dit:
    décembre 1, 2014 à 3:30

    femme de caractère cette danseuse ,en passant au cimetière du père lachaise j’ai vu sa tombe bien simple j’aurai aimé connaitre un peu de ce paris …

    Aimé par 2 personnes

    jmcideas a dit:
    décembre 2, 2014 à 7:59

    ~~elle répond avec une mélancolie de Gavroche~~
    > sans rapport avec notre cher éditeur ?

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    mars 1, 2017 à 4:56

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.