Jouets ridicules et dangereux

Publié le Mis à jour le

jeu-enfantsVous avez tous croisé de très jeunes gens et même de tout petits bonshommes qui, brusquement, braquent un browning-joujou dans votre direction, et font mine de vous trucider pour leur plus grande joie.

Cette manie tend à se généraliser, et l’on se demande, non sans inquiétude, comment ces enfants, habitués de bonne heure à ces jeux imbéciles, se comporteront plus tard. Aussi, avons-nous lu avec un certain plaisir le fait divers suivant:

Un adolescent, croyant faire une excellente farce, menaça, l’autre soir, un passant avec son revolver-postiche. Le passant, nullement intimidé et ne voyant pas là une plaisanterie, saisit son pseudo-agresseur par les épaules et vous l’envoya proprement dans le canal Saint-Martin. Il l’en tira, d’ailleurs, quelques instants plus tard. Mais vous pouvez être persuadés que le jeune garçon ne recommencera pas de si tôt.

Et serait-il impossible, en attendant, d’interdire la vente de ces jouets ridicules, plus dangereux qu’ils n’en ont l’air ?

Les Annales politiques et littéraires.  Adolphe Brisson, Paris, 1927.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Jouets ridicules et dangereux »

    sarah a dit:
    décembre 3, 2014 à 4:45

    hélas, l’heure est tellement aux mêmes en jeux vidéos… l’alerte est donnée, mais le système met tellement toutes ses chances à reproduire … la réalité, qu’il faut se « battre » ou contrecarrer ces nouveautés,
    qui deviennent le passe-temps de la jeunesse « désoeuvrée »…, aussi belle quelle soit, s’y hasarde en toute candeur….
    ils sont les Gentils et les autres méchants… à devoir faire comprendre que le contraire pourrait se dire, devient un « sacerdoce » et par les temps qui courent, la réponse est aussi forte de commentaires : y’a les mm aux infos, en copier-coller, et tout le monde laisse faire… 😦

    Aimé par 3 personnes

    juliette a dit:
    décembre 4, 2014 à 6:51

    j’ai eu y’a pas longtemps dans le train en face de moi, un type et son fils surexcité qui jouait à un jeu de guerre sur son ordi et le jeune ado disait sérieusement  » ouais je m’engagerai dans l’armée et je tirerai dans le tas  » et des tas de conneries du genre, et le pater acquiesçait !

    Aimé par 1 personne

    Maître Renard a dit:
    décembre 25, 2016 à 9:21

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.