L’hôte clandestin

Publié le Mis à jour le

crapaudMiss Mary Beekman de Canajoharie, New-York, garde le lit depuis des mois. Elle éprouvait de cruelles souffrances, et souvent elle a affirmé de la manière la plus positive qu’elle sentait remuer quelque chose dans son estomac.

Après tous ses repas elle avait des envies de vomir. L’autre jour, pendant un de ses soulèvements de coeur habituels, elle a rejeté par la bouche un petit animal noir, dont le corps de forme ovale et de la dimension d’une pièce de 5 cents était pourvu de longues pattes grêles.

Les diverses personnes qui ont examiné cette créature intestinale croient que c’était une espèce de crapaud. Le parasite a été jeté dans le canal et s’est montré nageur émérite. Depuis que miss Beekman est débarrassée de cet hôte incommode, ses envies de vomir sont moins fréquentes, et l’on espère qu’elle finira par guérir.

« La Revue des journaux et des livres. »  Paris, 1885.

7 réflexions au sujet de « L’hôte clandestin »

    fanfan la rêveuse a dit:
    décembre 15, 2014 à 7:09

    Non ? !

    Aimé par 2 personnes

    Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
    décembre 15, 2014 à 11:04

    Donc c’est de là que vient l’expression : « ça grenouille dans mon ventre » autre version de » ça gargouille » ?? !! 😀

    Aimé par 2 personnes

    Éric G. Delfosse a dit:
    décembre 15, 2014 à 9:25

    Purée ! Un crapaud extraterrestre habitué à vivre dans l’acide !

    J'aime

    Maître Renard a dit:
    mai 19, 2016 à 8:21

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.