Les princes de Galles

Publié le Mis à jour le

Edouard IIEn 1284, le roi d’Angleterre, Edouard Ier, venait d’achever la conquête du pays de Galles. Les Gallois, avant de se soumettre définitivement, demandèrent que pour les gouverner, on leur donnât un prince, né sur leur sol, qui ne parlât ni le français (1), ni le saxon, langues de leurs vainqueurs.

— Lui serez-vous fidèles ? dit le monarque.
— Oui, nous le jurons, s’écrièrent-ils avec élan.

On apporta alors un petit enfant nouveau-né, fils aîné du roi.

Voilà votre prince, dit Edouard. Il est né hier au château de Caernarvon, en plein pays de Galles, et il ne parle aucune des langues que vous proscrivez. J’ai tenu ma promesse, tiendrez-vous la vôtre ?

Pour toute réponse, les députés gallois baisèrent la petite main du royal enfant et lui engagèrent leur foi.

Depuis lors, l’héritier de la couronne d’Angleterre s’appelle le prince de Galles.

1) L’Angleterre ayant été conquise par Guillaume, duc de Normandie, en 1066, pendant plus de deux siècles le français était resté la langue des nobles et de la cour.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les princes de Galles »

    Leyla a dit:
    décembre 25, 2014 à 4:21

    Merry Christmas my friend, God bless you

    Aimé par 1 personne

    Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
    décembre 25, 2014 à 8:35

    Le Prince de Galle j’aime beaucoup it’s very « chic »….. oui le tissus !…..
    Merry Christmas 🙂

    Aimé par 3 personnes

    runglaz a dit:
    décembre 26, 2014 à 12:07

    A reblogué ceci sur runglaz.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.