L’impôt sur les pseudonymes

Publié le Mis à jour le

commedia_dellarte

Il  paraît  qu’on propose d’établir un impôt sur les pseudonymes. Il pourrait très bien être voté. Que n’imposera- t-on point ? Où s’arrêtera l’audace des taxateurs ? La fureur du fisc est pire que celle des flots.

Cette taxe eût coûté cher à quelques illustres écrivains, car Villon s’appelait Montcorbier, Voltaire s’appelait Arouet, Stendhal s’appelait Beyle; George Sand était née Aurore Dupin et devenue la baronne Dudevant; Mme de Staël continua de porter ce nom, qui lui avait légalement appartenu, lorsqu’elle fut Mme Della Rocca par un second mariage; et à l’état civil Anatole France se nommait Thibaut.

Ajoutons que Molière, prétendu pseudonyme de Poquelin, l’était, en réalité, de Corneille, d’après Pierre Louys, et Shakespeare, de Bacon, ou de lord Rutland, ou du sixième comte de Derby, selon divers biographes. Le Trésor prélèvera-t-il un tant pour cent sur les représentations ou les réimpressions des œuvres de ces grands auteurs ?

Pourquoi prend-on un pseudonyme ? Par euphonie (Voltaire sonne plus clair qu’Arouet); ou par raison sentimentale (le chanoine Villon éleva le jeune Montcorbier); ou par tradition (le libraire Thibaut, père d’Anatole, répondait familièrement au nom de père France); ou pour ne pas déshonorer sa famille lorsque la profession de comédien était décriée et même excommuniée; ou par hommage à l’éternel masculin, tant que le public s’est méfié de la littérature féminine; mais, à présent, ces dames empruntent de moins en moins ces masques d’homme, et c’est l’indice de toute une évolution; ou par snobisme, parce que Dupont ou Durand attirerait moins le public, croit-on, que le marquis de Carabas ou la duchesse de Maufrigneuse; ou par poésie, parce que Mimosa ou Fleur-des-Prés fait mieux qu’Euphrasie Pitanchard; ou par polygraphie, pour ne pas encombrer plusieurs rubriques ou plusieurs journaux de la même signature: c’est pourquoi Henry Fouquier a signé Nestor ou Colombine, et j’avoue qu’il m’est arrivé de signer Mosca, etc.

Tout cela paraît défendable ou véniel, et ne mérite point l’amende. Si l’on tient à écorcher un peu plus les malheureux gens de lettres, je me permets de suggérer un autre impôt, qui serait infiniment plus productif. Qu’on en mette donc un sur les fautes de français !

Paul Souday.

« Les Annales politiques et littéraires. »  Paris,1928. 

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’impôt sur les pseudonymes »

    le blabla de l'espace a dit:
    janvier 26, 2015 à 11:34

    j ai l’impression qu’on cherche de l’argent partout
    un pseudo c’est bien, cela fait partie presque du nom d’une societé on va dire,
    ex, sheila, ou maitre gimm, ou autres, c’est dans le cadre d’un métier, enfin j’arrive po a m’expliquer, je suis fatiguée niveau cerebral, lol j’ai encore veillé hier
    bisous non taxés et gratuit pour toi

    Aimé par 2 personnes

    delorme a dit:
    janvier 26, 2015 à 11:10

    certains on des noms a dormir debout ,et d’autres porteur d’aucuns succès,aussi on peu comprendre mais si il faut taxer une fois de plus ?? TIENS MOI JE VAIS signer alain de belhomme de la roche comte de segur martin philippe louis charles du roi de la rigolade b’soir m’sieur dames

    Aimé par 1 personne

      jmcideas a dit:
      janvier 30, 2015 à 1:25

      Ca va te coûter un max !

      J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    janvier 27, 2015 à 8:10

    Quelle idée de ressortir un article pareil Gavroche, cela pourrai donner des idées… Une source à fric pour nos dirigeants de nos jours qui ne serait pas négligeable…
    1928, cela donne à réfléchir…

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    janvier 30, 2015 à 1:34

    Ben oui, Gavroche…ton pseudo n’est même pas légal
    Voyons ca: Gavroche ça commence par un G —-donc la taxe, pour le A étant de 100€, elle serait, pour toi, de 7 x 100 = 700€

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.