Quand Wolfgang rencontre Ludwig

Publié le Mis à jour le

Mozart-Beethoven

Un jour, à Vienne, Mozart, alors dans tout l’éclat de sa célébrité, fut invité à venir entendre un jeune homme qui, lui disait-on, avait un grand talent d’improvisation sur le clavecin. Il y alla.

Le jeune homme joua devant le grand compositeur qui l’écouta d’abord froidement, bien que les autres auditeurs parussent ravis, et finit par lui dire que cette improvisation avait tout l’air d’une leçon apprise par cœur.

Alors le jeune homme pria Mozart de lui donner un thème original. Mozart, pensant l’embarrasser, écrivit un motif d’une extrême difficulté. Pendant une demi-heure, le jeune homme broda, développa le thème donné avec tant de verve, d’inspiration, que Mozart, transporté d’enthousiasme, s’écria:

« Faites attention à ce jeune homme, il ira loin. »

Il alla loin, en effet, car il s’appelait Ludwig Beethoven.

« La Mosaïque. »  Paris, 1873.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Quand Wolfgang rencontre Ludwig »

    sarah a dit:
    janvier 27, 2015 à 10:08

    bonsoir Gavroche, …:)
    😉 il ira loin, et venait semble -t-il de loin… à priori ses ascendants n’étaient pas ce que l’on croyait…
    lol… 😉
    ok ok sais pas pourkoi dis ça moi, dirait Doc’, m’en vais (lol) 😉

    Aimé par 1 personne

    gavroche60 a répondu:
    février 10, 2015 à 11:20

    A reblogué ceci sur Anecdotes en stock.

    J'aime

    Maître Renard a dit:
    juillet 26, 2016 à 9:21

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s