Le libelliste

Publié le Mis à jour le

lord-chesterfield-Un Français, qui publiait à Londres un ouvrage satirique, portant pour titre, Le gazetier cuirassé, adressa les premières feuilles de ce Libelle au célèbre Lord Chesterfield. Il se rendit ensuite chez ce seigneur pour en recevoir le prix. Milord lui donna vingt-cinq guinées.

L’auteur du gazetier cuirassé recevant une somme si disproportionnée à la valeur des feuilles, en témoigna toute sa surprise.

Ce n’est point pour payer votre ouvrage, lui dit le vertueux Lord, mais pour vous aider à n’avoir plus besoin d’en composer de semblables.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le libelliste »

    le blabla de l'espace a dit:
    février 7, 2015 à 1:30

    hé bé !

    J'aime

    fredonnezmoi a dit:
    février 7, 2015 à 6:41

    Après
    http://www.convertworld.com/fr/monnaie/Guin%C3%A9e.html
    1 guinée = 1,2×10-4 Euro (dix à la puissance moins quatre), ce sont Yen 0,02 – mais si on prend en considération la différence entre les époques, c’est, vraiment, un peu plus 🙂

    Aimé par 1 personne

    sarah a dit:
    février 8, 2015 à 10:09

    là, aussi c’est incroyable, sans argent y’a de bonnes idées, et Avec elles se perdent ou s’achètent…
    lol, voilà pt être pourkoi l’intégrité n’a pas pérennité face la renommée …. lol…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s