Bouroche et les trois petits joueurs de roulette.

Publié le Mis à jour le

JEUX-D-ENFANTS-SOUS-L-ANCIEN-REGIME

Il y avait une fois trois petits garçons qui jouaient à la roulette, Bouroche passa par là, et leur ôta leur roulette.

Bouroche, rends-moi donc ma roulette, lui dit l’un d’eux.

Non, je ne te rendrai pas ta roulette avant que tu ne me sois allé chercher une croûte à ta mère là-bas.

Ma mère encroûte-moi donc, que j’encroûte Bouroche qu’il me rende ma roulette.

Non je ne t’encroûterai pas, avant que tu me sois allé chercher une clef à ton père là-bas.

Mon père enclète-moi donc, que j’enclète ma mère, que ma mère m’encroûte, que j’encroûte Bouroche qu’il me rende ma roulette.

Non je ne t’enclèterai pas, avant que lu me sois allé chercher une cuisse à ce veau qui est là-bas.

Veau, encuisse-moi donc, que j’encuisse bonhomme, que bonhomme m’enserpe, que j’enserpe mon père, que mon père m’enclète, que j’enclète ma mère, que ma mère m’encroûte, que j’encroûte Bouroche, qu’il me rende ma roulette.

Non, je ne t’encuisserai pas avant que tu ne me sois allé chercher du lait à cette vache qui est là-bas.

— Vache enlaite-moi donc, que j’enlaite le veau, que le veau m’encuisse, que j’encuisse bonhomme, que bonhomme m’enserpe, que j’enserpe mon père, que mon père m’enclète, que j’enclète ma mère, que ma mère m’encroûte, que j’encroûte Bouroche, qu’il me rende ma roulette.

Non je ne t’enlaiterai pas avant que tu ne me sois allé chercher de l’herbe à ce pré là-bas.

Pré enherbe-moi donc, que j’enherbe la vache, que la vache m’enlaite, que j’enlaite le veau, que le veau m’encuisse, que j’encuisse bonhomme, que bonhomme m’enserpe, que j’enserpe mon père, que mon père m’enclète, que j’enclète ma mère, que ma mère m’encroûte, que j’encroûte Bouroche, qu’il me rende ma roulette.

Non je ne t’enherberai pas avant que tu ne me sois allé chercher de l’eau à la rivière là-bas.

Rivière eneaule moi donc, que j’eneaute le pré, que le pré m’enherbe, que j’enherbe la vache, que la vache m’enlaite, que j’enlaite le veau, que le veau m’encuisse, que j’encuisse bonhomme, que bonhomme m’enserpe, que j’enserpe mon père, que mon père m’enclète, que j’enclète ma mère, que ma mère m’encroûte, que j’encroûte Bouroche qu’il me rende ma roulette.

La rivière m’a eaulé, j’ai eneaulé le pré, le pré m’a enherbé, j’ai enherbé la vache, la vache m’a enlaité, j’ai enlaité Le veau, le veau m’a encuissé, j’ai encuissé bonhomme, bonhomme m’a enserpé, j’ai enserpé mon père, mon père m’a enclété, j’ai enclété ma mère, ma mère m’a encroûté, j’ai encroûté Bouroche qui m’a rendu ma roulette.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Bouroche et les trois petits joueurs de roulette. »

    Éric G. Delfosse a dit:
    février 23, 2015 à 10:42

    😆

    Aimé par 1 personne

      Éric G. Delfosse a dit:
      février 23, 2015 à 10:44

      Garçon ? Deux aspirines, siouplé…

      Aimé par 2 people

        gavroche60 a répondu:
        février 23, 2015 à 10:48

        Désolé, j’ai avalé toute la boite 🙄

        Aimé par 2 people

          jmcideas a dit:
          février 24, 2015 à 7:29

          Toute la boite d’aspirine: que ma soeur m’avait donné, qui ne lui appartenait pas, qu’un ami de son frère lui avait donné lui-même, de la part de sa soeur !!!

          Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s