Pourquoi je cherche à communiquer avec ceux de l’au-delà

Publié le Mis à jour le

Thomas Edison
Thomas Edison

Si nous ne connaissons pas la millionième partie des choses de ce monde, si nous ignorons ce qu’est au juste l’eau, la lumière, la gravitation, l’électricité, la chaleur… si nous ne savons rien au sujet du magnétisme, comment pourrions-nous savoir au juste ce qui se passe dans l’au- delà ? On a beaucoup écrit sur le spiritisme; on en a encore plus parlé, mais les méthodes et les appareils employés ne sont, dans ce domaine, nullement scientifiques. Recevoir des communications d’un autre monde (j’admets la bonne foi des médiums) ou avoir le moyen de connaître la méthode précise par laquelle nous pourrons obtenir ces communications sont deux choses fort différentes. Et c’est à cette dernière que je voudrais arriver.

J’ai cherché, pour cela, à construire un appareil scientifique permettant aux morts, si la chose est possible, d’entrer en relations avec nous. Si ce que nous appelons personnalité subsiste après la mort, si les êtres qui ont dépouillé la forme humaine ne peuvent agir et se mouvoir, ils communiqueront, du moins avec ceux qu’ils ont laissés ici-bas, grâce à mon appareil qui leur donnera cette possibilité d’agir. Or, je suis convaincu que notre personnalité subsiste dans l’au-delà car, si elle disparaissait, pourquoi la nécessité d’un au- delà ? Si donc, elle survit, il est logique d’affirmer qu’elle a gardé la mémoire, l’intellectualité ainsi que les autres facultés que nous avons acquises sur cette terre.

A mon avis, nos corps sont composés de myriades et de myriades de petits êtres infinitésimaux. Unités de vie ou atomes, forces indivisibles disséminées dans l’espace et jouissant du don de mobilité, chacune d’elles ayant sa vie propre, ces myriades agissent par essaims. D’autre part, nous voyons, nous touchons des corps qui sont divisibles à l’infini et possèdent aussi la mobilité et le mouvement, donc, tout corps est un assemblage d’atomes groupés d’une certaine manière. Dans tout corps, il y a un atome central exerçant sur les autres atomes une certaine action en vertu de laquelle ils se groupent d’une certaine manière. Ces groupes atomiques sont des forces et non des points géométriques inertes.

Le temps et l’espace sont les composants du mouvement; il n’y a pas de mouvement si ce n’est dans l’espace; or, l’espace étant un rapport entre les atomes, c’est évidemment les atomes eux-mêmes qui se meuvent. Quand nous mourons, ces essaims d’unités, comme un essaim d’abeilles, quittent notre forme humaine et se rendent ailleurs où ils fonctionnent sous d’autres formes.

Et ce sont précisément ces essaims qui communiqueront avec nous. Ces unités de vie sont si petites qu’il est impossible de les percevoir, même à l’aide du plus puissant microscope, mais elles pourraient traverser une muraille de pierre. Si petites qu’elles soient, elles contiennent un nombre suffisant de particules pour former des individualités.

Parmi ces unités, il y en a de plus puissantes les unes que les autres… il y a le troupeau et les conducteurs de troupeaux, absolument comme comme chez les êtres humains. Cette théorie (qui est la mienne d’ailleurs) est confirmée par le fait que certains hommes et certaines femmes ont des facultés, des puissances que d’autres n’ont pas. C’est vrai, non seulement au point de vue intellectuel, mais aussi au point de vue moral. Un individu peut être composé, en effet, d’un large pourcentage des plus hautes unités de vie et la lutte entre les basses unités de vie et les myriades de haute valeur expliquerait les changements qui ont lieu dans le caractère et la personnalité de nombre de personnes au cours de leur existence.

Des médecins affirment que nos corps subissent une transformation tous les sept ans et qu’aucune des particules qui sont entrées dans la composition de nos corps n’est la même, ces sept années écoulées. Ceci revient à dire que certaines unités de vie sont congédiées pour être remplacées par d’autres. Les unités de vie demandent une certaine atmosphère pour fonctionner d’une certaine manière et lorsque cette atmosphère change, elles cherchent d’autres lieux, d’autres demeures vers lesquels elles émigrent.

La mémoire est placée dans une certaine partie du cerveau (le lobe de Droca). Après la mort, si les unités de vie qui composent la mémoire subsistent, il n’est pas impossible de dire que ces essaims de mémoire peuvent garder les pouvoirs qu’ils possédaient et retenir après la dissolution du corps ce que nous convenons de dénommer la personnalité.

Si ma théorie est juste, la mémoire de l’individu devrait agir après la mort comme pendant la vie. J’espère donc, qu’en arrivant à posséder l’instrument idéal que cette personnalité pourrait employer, nous, habitants de ce monde, pourrions recevoir d’elle des messages provenant des demeures ou des milieux nouveaux dans lesquels elle se trouve. Si l’appareil que je construis pouvait être un canal, entrant à flots dans le monde inconnu, nous aurions fait un grand pas vers l’Intelligence suprême.

Mais je ne veux pas en dire plus ! tout ce que je promets, c’est de permettre aux personnalités qui ont passé dans l’Au-Delà de communiquer avec nous si elles le veulent ou le désirent et surtout si elles existent.

Thomas Edison (traduit par Mme W. Sérieyx).

 P. Lafitte, Paris, 1921.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Pourquoi je cherche à communiquer avec ceux de l’au-delà »

    le blabla de l'espace a dit:
    février 25, 2015 à 12:09

    on espere que nos etres chers soient encore vivant, on espere que nous ne mourrons pas,
    je l’espere aussi, de par ma peur, de par mon chagrin, je doute parfois, j’y crois desfois, je ne sais pas, mais j’ai toujours la sensation que pres de moi lorsque je suis en peine ma mere est là

    Aimé par 1 personne

    lettrem a dit:
    février 25, 2015 à 2:15

    Tes théories je les trouve intéressantes 🙂 Moi je me pose une question par rapport à l’au-delà, s’il y a une vie après la mort, que ferons nous de nos connaissances?! Si vous êtes physicien ou mathématicien, seriez vous aussi physicien ou mathématicien comme dans cette vie? bon.. j’arrête, et je garde mes pieds bien cloués sur terre 😉

    Aimé par 1 personne

    juliette a dit:
    février 25, 2015 à 3:41

    Quand on meurt on meurt et puis basta ! c’est la vie …les animaux meurent, les plantes, les étoiles , le soleil mourra lui aussi …Bonne journée Gavroche !

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    février 28, 2015 à 10:24

    Que diriez-vous d’une seconde existence sur terre: tel un fantôme ?
    Le pouvoir suprême qui vous revient alors, consiste à illustrer l’ imaginaire des vivants, d’un monde, auquel il n’ont pas accès – Un ou des mondes,que vous leur feriez découvrir en les embarquant dans une sorte de train, ou de bateau, (fantômes) -vers des peuples étonnants, ceux des: lutins, des trolls, des fées et des dieux l
    Je déconne, mais à vous de voir……

    Aimé par 1 personne

    sarah a dit:
    mars 1, 2015 à 8:45

    le Pouvoir de la Pensée, offre une dimension exceptionnelle, mais pour cela faut être dépourvu d’un esprit cartésien, et mm trop terrien Lol…. faut avoir l’esprit clair, l’âme pure pour toucher au sujet, car le monde des vivants ici bas est déjà désorientant, alors le Monde des Esprits, a autant voir + ses mm défauts et qualités, n’en doutez pas…
    le Contact se fait que par la Conscience et le Respect, l’Au-delà offre ce Passage que bien préparé, les Outils scientifiques ne soignent et ne comprennent tous Ici, alors référons nous aux Indiens, leur capacité à se mettre aussi près de la Nature, garantit cette Perspective, rien est Mort tout est Vivant,
    encore faut il savoir regarder, et observer déjà ce qu’on voit ici, avant d’annoncer le contraire….
    la Mort n’est pas une finalité, mais un recommencement… voyons nous notre mémoire s’éteindre ici, nos souvenirs, la haut c’est Idem… rien est perdu… juste savoir ce que l’Esprit ressent en Bien ou en Mal, ici et vous verrez ce qu’il fera de l’autre côté…
    si nous abordons la Connaissance, nous parlerons aussi de Dons : le ressenti est déjà un début, la clairvoyance une autre, le Magnétisme, la Vision, etc….tout cela ne s’apprend pas, c’est un don, qui se fleurit sur le fil du temps, et selon sa perception, le « canal s’ouvre »….
    parler des Esprits, hum le sujet du Chamanisme, alors ? et aucun scientifique n’aura la Solution, car son esprit est trop abstrait à sa propre Nature d’humain de la Terre, il a un conflit d’intérêt,
    et son Spirituel est mort par tant de « produits dérivés », il ne croit que ce qu’il Voit…. 🙂

    Aimé par 2 personnes

      gavroche60 a répondu:
      mars 4, 2015 à 3:47

      Je ne comprends pas tout, pardonne moi 🙄 … mais c’est beau 🙂

      Aimé par 1 personne

        sarah a dit:
        mars 4, 2015 à 4:37

        LOL 😉 pardon, Gavroche ? mais c moi qui devrait le faire, à noircir tes pages, comme ça … lol… 😉 trop de choses à dire sur le sujet, et en + y’a des fois, je me retiiiiiiennnnns… lol… une chance pour Tous les Esprits !!!
        tes thèmes sollicitent souvent des « approches »… et moi, faut que j’écrive les « ressentis »… c’est comme ça … lol….
        sais pas si c beau, mais c’est long !!!! (relol)….
        en tout cas, merci de pas m’en tenir rigueur..:) ……belle fin de journée, et semaine 🙂

        Aimé par 1 personne

    Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
    mars 4, 2015 à 1:26

    Étonnant cet écrit et réflexion d’Edison 😉
    Merci de l’avoir partagée 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.