L’orateur pharmacien

Publié le Mis à jour le

cardinal-de-Richelieu

Le cardinal de Richelieu, tourmenté de la colique, et son apothicaire étant malade, celui-ci envoya son premier garçon pour administrer au cardinal le remède dont il avait besoin, en lui recommandant surtout de ne pas oublier de parler toujours d’éminence.

Ce compagnon trouvant de la difficulté à introduire la canule: 

S’il plaisait à votre Eminence, dit-il au ministre, de l’introduire elle-même, je risquerais moins de la blesser, attendu que votre Eminence à deux éminentissimes éminences qui empêchent l’entrée du canon dans son lieu.

Allez, mon ami, dit le cardinal en éclatant de rire, allez dire à votre maître que vous êtes aussi mauvais orateur que mauvais opérateur.

« Almanach facétieux. »  Hilaire Le Gai, Passard, Paris, 1851.

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’orateur pharmacien »

    Éric G. Delfosse a dit:
    mars 22, 2015 à 6:59

    Deux « éminentissimes éminences » ?
    Bah, c’est plus facile à dire et à écrire qu’hémorroïdes…

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 23, 2015 à 7:07

    Bonne journée Gavroche !
    🙂

    J'aime

    jmcideas a dit:
    mars 30, 2015 à 3:15

    J’ai la joie d’habiter maintenant à 10 kms de Luçon (85400) proche de son éminence grise, plantée face à la cathédrale, de laquelle il a dit: ses propos: ~~ ‘je ne connais pas de lieu plus crotté’ !!

    J'aime

    jmcideas a dit:
    mars 30, 2015 à 3:26

    L’image:

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.