La précaution du curé

Publié le

messeUn curé de Basse-Bretagne qui, dans le siècle dernier, s’était rendu célèbre par d’étranges naïvetés, monta en chaire le dimanche des Rameaux, et dit à ses paroissiens :

« Je vous annonce, mes frères, que, pour éviter l’encombrement et la confusion, je confesserai :
Lundi, les menteurs;
Mardi, les avares;
Mercredi, les médisants;
Jeudi, les voleurs;
Vendredi, les libertins;
Samedi, les femmes de mauvaise vie. »

On pense bien qu’il n’eut personne; mais il fut le seul qui ne put comprendre pourquoi.

« Almanach facétieux. »  Hilaire Le Gai, Passard, Paris, 1851.

7 réflexions au sujet de « La précaution du curé »

    juliette a dit:
    mars 25, 2015 à 7:10

    🙄

    Aimé par 2 personnes

    Éric G. Delfosse a dit:
    mars 25, 2015 à 9:54

    Vendredi ? Ha, zut, j’ai déjà deux RDV…
    Mais si c’est entre 14 et 15h, je peux me libérer…

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    mars 26, 2015 à 8:10

    Ou l’art de vider le confessionnal 😉
    Belle journée Gavroche !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
    mars 26, 2015 à 6:31

    😆
    Et on ne peut pas faire une confession globale non, se déplacer tous les jours pffff 😆

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mars 27, 2015 à 7:27

    rem: Tiens, une succursale qui n’est pas ouverte le dimanche !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.