Le cheval d’Henri IV

Publié le Mis à jour le

cheval

Henri IV avait un cheval malade qu’il aimait beaucoup. Il avait dit qu’il ferait pendre celui qui lui en apprendrait la mort.

Le cheval paya le tribut à la nature. Un gascon apprit ainsi cette perte au roi :

 Hélas ! Sire, dit-il, votre cheval ! Le cheval de Votre Majesté ! Oh ! ciel ! ce magnifique cheval !… 

— Je parie qu’il est mort, s’écria le monarque alarmé.

— Vous serez pendu, Sire, reprit le gascon, vous vous en êtes donné la première nouvelle !

henri-4-gotlib

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le cheval d’Henri IV »

    carnetsparesseux a dit:
    avril 25, 2015 à 6:47

    Un roi, pendu ? fichtre, la malemort de vilain ! J’imagine que le roi Henri a commué sa propre peine en décapitation ; ha ben non, ça aurait fait de lui un régicide, puni (!) d’écartelage entre quatre chevaux….ha mais non, il venait justement de perdre un cheval ….
    pfuuu, pas facile, la justice royale !
    🙂

    Aimé par 5 people

    fanfan la rêveuse a dit:
    avril 26, 2015 à 9:55

    Bien joué !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    agnesb62 a dit:
    avril 26, 2015 à 6:03

    Rusé le bougre ! 😉

    Aimé par 2 people

    jmcideas a dit:
    avril 27, 2015 à 7:19

    Le cheval de l’illustration n’est pas ‘blanc’ !> Le texte ne serait-il pas, non moins véridique !?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s