Anthropophagie et statistique

Publié le

tribu-anthropophage

Un ami des bêtes, qui fut aussi un écrivain remarquable, Toussenel, a écrit dans un de ses livres :

« La seule guerre légitime est celle où l’on se mange. »

Quoi qu’il en soit de cet axiome, un peu paradoxal tout de même… la faim est loin d’être le mobile principal des mangeurs de chair humaine, si nous en croyons l’enquête faite à ce propos par une revue digne de foi.

En effet 20% des tribus anthropophages mangent leurs morts pour les honorer. C’est le cas des anciens Thibétains qui ne croyaient pas pouvoir donner à leurs défunts un tombeau plus digne d’eux que le corps de leurs propres enfants.

19% des anthropophages mangent les guerriers fameux par leur courage, dans l’espoir de réincarner en eux l’âme héroïque du mort.

19% des cannibales mangent leur semblable par haine, pour se venger de leurs ennemis.

18% font de même par besoin pour apaiser leur faim, et 10% pour divers motifs religieux.

Enfin les 14% restant sont cannibales par goût, par gourmandise. Ce sont les gourmets et les incorrigibles de cette peu intéressante famille. C’est un de ceux-ci, un chef polynésien, qui disait à un voyageur avec un claquement de langue significatif :

La chair du blanc a le goût de banane mûre…

« Anecdote française. »  Paris 1903.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Anthropophagie et statistique »

    Un AVIS : Petit blog avisé?? a dit:
    mai 11, 2015 à 7:26

    aaaaaaaaaaaaaaaahhhh

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    mai 12, 2015 à 8:11

    Bon, ben il vaut mieux pas trainer dans le coin…
    Bonne journée Gavroche !
    🙂

    J'aime

    juliette a dit:
    mai 12, 2015 à 9:24

    vous vous souvenez de cet avion qui s’est écrasé dont les survivants affamés ont mangé les morts !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_571_Fuerza_A%C3%A9rea_Uruguaya
    un cas de nécessité là

    J'aime

      gavroche60 a répondu:
      mai 12, 2015 à 9:38

      Oui, je me souviens bien… Ce n’est que quelques jours après leur sauvetage que les survivants ont avoué la terrible vérité. On ne peut les en blâmer quand on sait ce qu’ils ont du endurer, et puis rien n’est plus fort que l’instinct de survie !

      J'aime

    laurent domergue a dit:
    mai 16, 2015 à 6:58

    Moi je mange de l’ail cru tous les jours, et je me fais un bon Aïoli, cela fait fuir les Gourmets Incorrigibles …!!!

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.