La dot et le ventriloque

Publié le Mis à jour le

ventriloqueBrabant, valet de chambre de François 1er, était pauvre, mais hardi… et ventriloque. Il désirait fort le mariage avec une belle et riche veuve; mais sans sou ni maille, comment réaliser une union aussi disproportionnée ? En vain, implora-t-il l’aide du Roi.

Je n’y puis rien, répliqua François Ier, mais si tu t’avises de quelque bon tour, je t’aiderai s’il y a lieu.

Brabant ne fut pas long à trouver l’expédient. La veuve avait pour tuteur un vieil oncle riche et avare, dont la fortune était d’assez mauvaise origine.

Il corrompit l’un des domestiques du vieux coquin, se cacha sous le lit de celui-ci, qui se réveilla affolé, aux sons d’une voix terrible qui lui reprochait ses larcins, ses usures et le reste :

Aussi vrai que je suis ta femme, concluait la voix d’en haut ou d’en bas, tu seras damné si tu ne fais d’abondantes aumônes ou quelques restitutions.

Le lendemain, le valet, bon drille, alla trouver l’avare, encore tout ému de l’alerte et lui demanda effrontément la main de sa nièce. L’avare se défendit un peu et soulagea sa conscience et sa bourse de cinq mille écus dans les mains largement tendues de Brabant.

Mais notre valet ne se tint pas pour content. Mis en goût par cet heureux commencement, il prétendait parfaire la somme, et s’adressa pour cela au Roi lui-même, avec la voix de Charles d’Angoulême, son père.

C’est au petit coucher, et caché derrière une tapisserie, qu’il essaya de jouer au fantôme une fois de plus. Le Roi le découvrit sans peine, lui donna du pied au derrière… et, non sans rire aux éclats, quelques cents écus qui complétèrent la dot.

« Magazine universel. »  Paris, 1903.

2 réflexions au sujet de « La dot et le ventriloque »

    le blabla de l'espace a dit:
    mai 26, 2015 à 9:23

    il serait à notre epoque il aurait fait des blagues au telephone en tant qu’imitateur

    J'aime

    La dot et le ventriloque – musnadjia423wordpress a dit:
    octobre 10, 2017 à 1:09

    […] Source : La dot et le ventriloque […]

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.