Il y a des jours comme ça…

Publié le Mis à jour le

courrier

Madame la Dauphine, belle-fille de Louis XV, était accouchée d’un prince, et comme la Cour était alors à Choisy-le-Roi, aucune personne de la Maison de France ne put assister à la naissance de cet enfant royal.

Le courrier qui en portait la nouvelle à Paris, tomba de cheval à la barrière Saint-Honoré, et mourut de sa chute.

L’abbé de Lanjon, qui avait mission d’ondoyer le nouveau-né, tomba en paralysie sur le grand escalier de Versailles.

Et enfin, des trois-nourrices recrutées par le Dauphin, deux moururent en huit jours, et la troisième eut la petite vérole.

Voilà qui n’est pas d’heureux augure, s’écria Louis XV.

L’enfant ainsi salué des mauvais présages, à son entrée dans cette vallée des larmes, devait s’appeler Louis XVI.

« Magazine universel. » Paris, 1903.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Il y a des jours comme ça… »

    Éric G. Delfosse a dit:
    juin 4, 2015 à 12:12

    Il a quand même été célèbre, finalement, ce gamin… 😈

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 4, 2015 à 7:55

    Vivre d’espoir !
    Belle journée à tous !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juin 4, 2015 à 11:08

    Complètement merdeux, cet article
    Dans un cas où l’on apprécie pas la Royauté

    J'aime

    laurent domergue a dit:
    juin 9, 2015 à 7:41

    ça me la coupe …!!!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Éric G. Delfosse Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.