L’amitié d’un crocodile

Publié le Mis à jour le

crocodiles-siva

La ménagerie Bostock, actuellement à Londres, possède un petit crocodile de quelques jours. Le petit monstre est confié aux soins de Mlle Siva, une Indienne.

L’autre jour, après son repas, le jeune crocodile s’échappa de son box et sauta dans le bassin où les grands alligators prennent leurs ébats. Comme quelquefois les grands crocodiles mangent les petits, Mlle Siva s’élança, au péril de sa vie, au secours du bébé alligator.

Un des terribles animaux, la gueule ouverte, s’apprêtait à fondre sur la jeune fille, quand un autre des pensionnaires le réduisit à l’impuissance en lui happant la mâchoire.

L’animal qui a ainsi sauvé la jeune Indienne est un vieux crocodile de soixante-dix ans, pour qui Mlle Siva montrait de l’affection, et qui, sans doute, le lui rendait.

«  Les Faits divers illustrés. N° 145. » Paris, 1908.

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’amitié d’un crocodile »

    Éric G. Delfosse a dit:
    juin 4, 2015 à 7:29

    C’est que c’est affectueux, ces p’tits bêtes-là ! 😉
    Pas pour rien que le femmes adorent se promener avec un sac en croco !

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s