Quolibets

Publié le Mis à jour le

desbarolles

En 1869, Adolphe Desbarolles était à Bade, et Auguste Villemot y était aussi. On vint.à parler chiromancie

Un des assistants blaguait.

— Comment ! fit Villemot avec une apparente indignation. Lire, dans la main ! mais c’est la plus incontestable des sciences !

Desbarolles jubilait.

Et j’ajouterai, continua Villemot, la plus infaillible. Ainsi…

Desbarolles jubilait de plus en plus.

— Ainsi, poursuivit Villemot, je vois la main d’un monsieur sur la joue d’un autre, tout de suite je suis sûr que ce monsieur est un homme emporté ! Je vois en omnibus la main d’un voyageur dans la poche de son voisin, tout de suite je suis sûr que ce voyageur n’est pas un homme délicat.

Desbarolles ne jubilait plus.

« La Revue des journaux et des livres. » Paris, 1885.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Quolibets »

    Éric G. Delfosse a dit:
    juin 28, 2015 à 2:47

    Ces derniers jours, on m’a souvent vu avec ma main … ou bien dans la main de ma collègue Jenny … ou bien carrément enfoncée dans la poche arrière de son jeans…
    Que faut-il en conclure ? Qu’il faisait froid en Bretagne où nous séjournions cette semaine, et que j’essayais de réchauffer mes mains de n’importe quelles façons ?

    Aimé par 3 people

    fanfan la rêveuse a dit:
    juin 28, 2015 à 6:43

    Tiens c’est bizarre effectivement…que faut-il comprendre ? ! LOL !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s