Dédicaces originales

Publié le Mis à jour le

will-rogers

Les débutants qui envoient un exemplaire de leur premier livre à de glorieux aînés ou à d’illustres critiques voudraient, en quelques lignes définitives, affirmer leurs sentiments de déférence à l’égard des destinataires. Après avoir longuement médité, ils adoptent, faute de mieux, la formule banale où il est question d’hommage et d’admiration. C’est tout, c’est peu.

Un humoriste américain, Will Rogers, s’est mis en tête de renouveler le genre. Voici quelques-unes des dédicaces dont il a orné la page de garde de son dernier ouvrage :

Ne jugez pas ce livre d’après l’écriture de l’auteur. Je connais des tas de bons auteurs qui ne savent même pas écrire.

Ne cessez pas de lire quand vous aurez achevé ce feuillet. Le livre devient bien meilleur par la suite : le reste des pages est imprimé.

C’est moi qui ai écrit le livre, mais ce n’est pas moi qui l’ai publié Souvenez-vous donc que je ne suis qu’à demi-coupable.

A ma connaissance, rien n’empêchera ce volume de vivre longtemps. Seul, l’usage fréquent détériore les livres.

Et enfin celle-ci, pour la bonne bouche :

J’ai coupé toutes les pages de ce volume, car j’en ai vraiment assez de voir dans les meilleures bibliothèques des livres de moi dont on n’a même pas coupé les pages.
Will Rogers, auteur et coupeur.

La vérité même la plus dure est bonne à dire lorsqu’elle prend le visage aimable de la fantaisie.

« Les Annales politiques et littéraires. »  Paris, 1928.

10 réflexions au sujet de « Dédicaces originales »

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 8, 2015 à 6:59

    Bonne journée gavroche !
    🙂

    Aimé par 1 personne

    Le petit blog avisé?? a dit:
    juillet 8, 2015 à 1:07

    Ah ça c’est de la belle dédicace 😉 Faudra que je m’en souvienne le jour où je publierai….et enverrais mes œuvres à un quelconque……. immortel …..:)
    …déjà faudrait que je commence par écrire !! Ah bon! Est-ce indispensable?
    Je me verrais bien envoyer à des sommités un livre blanc… avec des dédicaces inspirées 😛 😆

    Aimé par 2 personnes

    jmcideas a dit:
    juillet 10, 2015 à 8:08

    Ecrire un livre….mais bien sûr…la chose paraît aisé, devant la somme de choses qu’on a, à dévoiler ?
    > Dommage que la plupart s’arrêtent à la dédicace…car c’est justement là où l’on se rend compte que l’honorable destinataire n’en n’appréciera probablement pas toute la révérence attendue !
    DONC, évitez toute dédicace et attaquez la première page….
    Souvent, d’un sel trait de plume, elle est rédigée…l’écueil, est aussi souvent, cette première page, qui tombe comme une fiction de ce que vous aviez en tête > le décor est planté ! (et le livre aussi!) 😀
    [Un bon livre reste l’esprit d’un vagabond qui cherche son chemin vers le but d’un épilogue parfait {JMC}]

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    juillet 10, 2015 à 9:15

    A reblogué ceci sur jmcideaset a ajouté:
    Ecrire un livre….mais bien sûr…la chose paraît aisé, devant la somme de choses qu’on a, à dévoiler ?
    > Dommage que la plupart s’arrête à la dédicace…car c’est justement là où l’on se rend compte que l’honorable destinataire n’en n’appréciera probablement pas toute la révérence attendue !
    DONC, évitez toute dédicace et attaquez la première page….Souvent, d’un sel trait de plume, elle est rédigée…l’écueil, est aussi, souvent cette première page, qui tombe comme une fiction de ce que vous aviez en tête > le décor est planté ! (et le livre aussi!)
    [Un bon livre reste l’esprit d’un vagabond qui cherche son chemin vers le but d’un épilogue parfait {JMC}]
    J’ajouterais, au risque d’ être pénible -dans un début de conclusion >
    ~~Pour débuter (et les débutants) -Commencez donc par la fin -càd: supposer un épilogue, et votre livre méritera sa première page – les # chapitres ne seront plus q’une balade, plus ou moins délicate de surprises attrayantes et de bon sens ? (ou de sentiments, pour un roman d’Amours…) 😀

    J'aime

    Maître Renard a dit:
    avril 4, 2016 à 8:40

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

    francefougere a dit:
    juin 16, 2016 à 7:30

    Bonjour gavroche – j’ai trouvé un jour chez un bouquiniste un roman d’une femme auteur avec sa dédicace dithyrambique et très personnelle adressée à un homme politique… je l’ai acheté pour deux euros. La dame- qui ne l’est pas – pourrait devenir modeste !
    amitiés – france 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.