Les ventriloques

Publié le

sorcière

Pendant qu’on reparle sorciers et sorcellerie, la ventriloquie est de circonstance. Elle rentre, en effet, dans le domaine de la sorcellerie, et les ventriloques furent plus d’une fois accusés de magie, au péril de leur liberté et même de leurs jours ! 

Il semble que quelques-unes des sorcières réputées du Moyen Age aient été d’habiles ventriloques. En voici un exemple que cite la Nature.

Vers la fin du seizième siècle, une petite vieille se montrait en Italie et conversait à haute voix avec un démon qu’elle appelait Cincinnatulus. Elle fut examinée notamment, dans la ville de Rovigo, par Coelius Rodiginus, qui entendit distinctement une voix qui partait du ventre de cette femme. Celle-ci était donc manifestement possédée du démon.

« J’ai souvent, dit-il, ouï la voix de cet esprit immonde, fort gresle et toutefois entendible en tous les mots, parlant des choses présentes et passées, au grand estonnement de tous. Mais pour le regard de ce qui estoit à venir plus souvent vain et mensonger. »

Vers la même époque, une femme ventriloque, nommée Cécile, vint à Lisbonne. Elle faisait varier sa voix de telle sorte que celle-ci semblait sortir, d’après les historiens du temps, parfois de son pied, de sa main, de son cou ou de différentes parties de son corps. Elle interrogeait un être invisible qu’elle appelait Pierre-Jean et qui répondait, d’une voix claire et distincte, à toutes ses questions. 

Arrêté, jugée et convaincue d’être sorcière et possédée du démon, elle eut la chance d’échapper au bûcher et fut déportée à vie à l’île Saint-Thomas.

« La Revue des journaux et des livres. » Paris, 1885.

8 réflexions au sujet de « Les ventriloques »

    prunelles a dit:
    juillet 13, 2015 à 5:35

    Bonjour Gavroche, la ventriloquie m’a toujours intriguée … quelle habileté ! Clown et ventriloque, c’était un rêve. Bonne fin d’après-midi à vous ; cordialement

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    juillet 13, 2015 à 11:56

    Bonsoir Gavroche
    Idem pour moi , j’ai toujours été fasciné par les ventriloques ……Encore aujourd’hui , je me demande comment il font , ont ils une  » malformation  » du larynx par exemple ?
    Pas étonnant qu’à une époque passée on les ait pris pour des sorciers ….
    A plus
    F.

    Aimé par 1 personne

    ermite-athee a dit:
    juillet 13, 2015 à 11:58

    Un ventriloque est un illusionniste qui fait parler son ventre au sens étymologique. Il prête la parole à un autre personnage, généralement une marionnette, en émettant les paroles sans bouger les lèvres.

    Au-delà du don naturel de nombreux ventriloques, il est indéniable qu’un long entraînement dans la maitrise des muscles faciaux, de la langue et des cordes vocales ainsi que du diaphragme soit nécessaire. Cette discipline nécessite également un grand travail de coordination afin de donner l’illusion de la vie à la marionnette tout en gardant sa propre attitude sur scène.

    Selon Jean-Eugène Robert-Houdin, qui en parle dans son autobiographie concernant Comte, la « ventriloquie est la science de l’engastrimysme ». L’abbé Jean-Baptiste de La Chapelle, mathématicien français (vers 1710-1792), donne le premier ouvrage en langue française concernant la ventriloquie, Le Ventriloque, ou l’engastrimythe.

    On crut pendant longtemps que les ventriloques parlaient du ventre, ce qui les a fait désigner sous une foule de noms exprimant cette idée : engastriloques, engastrimandres, engastrimythes, engastromandres, gastriloques, sibilots, etc.1

    Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    juillet 14, 2015 à 9:23

    Bonjour Gavroche,
    L’ignorance fait faire bien des sottises…heureusement nous avons évolué en la matière depuis…

    Belle journée Gavroche !
    🙂

    Aimé par 2 personnes

    Le petit blog avisé?? a dit:
    juillet 14, 2015 à 7:35

    C’est des fois très utile de savoir s’exprimer par la ventriloquie 😉 L’hiver dernier j’ai été aphone (totalement muette plus de 15jours!!! ) j’ai réussie en 4 jours à m’exprimer assez clairement en ventriloquie, car mes cordes vocales étaient totalement inopérantes. C’est fatiguant car on doit faire fonctionner à fond le diaphragme, qu’a part les chanteurs, on délaisse! Par contre je n’avais pas la voie aigüe mais assez grave au contraire!
    C’est sinon assez facile ! Mais heureusement que je ne vivais pas à l’époque des bûchers 😮 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.