Rotrou le prudent

Publié le Mis à jour le

jean-de-rotrouJean de Rotrou, auteur tragique (1609-1650), était joueur, et il avait un expédient singulier pour s’empêcher de dilapider tout son argent en une seule fois.

Quand les comédiens lui apportaient un présent pour le remercier d’une de ses pièces, il jetait ordinairement les pistoles ou les louis sur un tas de fagots qu’il tenait enfermés, et quand il avait besoin d’argent il était obligé de secouer ces fagots pour en faire tomber quelques pièces ; ce qui l’empêchait de récupérer tout son argent d’un coup, et ainsi lui faisait laisser toujours quelque chose en réserve.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.