Expérience transformiste

Publié le Mis à jour le

cage-hareng

C’est M. Giron qui parle et nous ne saurions douter de la véracité de son récit :

Certain docteur berlinois, darwiniste enragé, prit sur les bords de la mer un hareng, et se mit à expérimenter sur la pauvre clupée le système de son maître. Il l’avait mise dans un aquarium dont, chaque jour, il retirait une cuillerée d’eau salée qu’il remplaçait par une cuillerée d’eau douce. A la fin, le hareng nagea dans l’eau douce et passa dans un bocal. Non seulement il vivait, mais il y paraissait fort content (1).

Ce premier résultat encouragea le Berlinois. Chaque jour, il retira alors une cuillerée d’eau douce, jusqu’à ce qu’il n’y en eût plus une seule goutte dans le bocal, qui fut remplacé par une cage. Le hareng n’avait pas le moins du monde souffert du changement. Il était de plus en plus gai et poussait des cris joyeux (nous y voilà !) quand son maître apportait une pâtée spéciale dont il le nourrissait.

Il engraissa. Toutefois, il devint subitement mélancolique… peut-être sa nouvelle nourriture lui avait-elle occasionné des maux d’estomac ?

« J’y suis, s’écria un matin le Darwiniste, j’ai oublié de lui donner à boire.« 

Et aussitôt il lui tendit une grande jatte d’eau qu’il laissa dans la cage.

Mais le lendemain, ô douloureuse surprise ! Quand le Berlinois vint rendre visite à l’intéressant animal, il le trouva sans vie, la tête la première plongée dans la jatte.

Le hareng s’était noyé !

« Le Passe-temps médical. »  Lyon, 1898.

Photo-montage : Gavroche.

Publicités

13 réflexions au sujet de « Expérience transformiste »

    Éric G. Delfosse a dit:
    novembre 8, 2015 à 4:47

    Quel horrible suicide !

    Et l’on dira encore qu’il ne faut pas noyer le poisson et qu’i lfaut cesser de tourner au tour du pot !

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    novembre 8, 2015 à 4:54

    Ça se passe en Alabama (ou dans n’importe quel état un peu « raciste », enfin : à vous de choisir … et l’Afrique du Sud aurait également pu convenir)…
    Un homme « de couleur » git, nu, au milieu de la chaussée, le corps transpercé de dix-sept coups de couteau, les mains liées dans le dos. Non loin de lui, une torche (comme celles que brandissent les membres de l’honorable société qu’est le KKK) est en train de s’éteindre…
    Le shérif du comté – un blanc pur crème, of course – s’approche de la scène de crime, regarde dédaigneusement le cadavre, hausse les épaule et lance : « quel horrible suicide, hein ? »…

    Bon, vais me remettre au boulot, moi… Pendant que je raconte mes clowneries ici, mes corrections n’avancent pas…

    J'aime

    Éric G. Delfosse a dit:
    novembre 8, 2015 à 4:56

    Et pour rester dans les expériences étonnantes…
    Des chercheurs suisses ont croisé un pivert avec une souris…
    Si, si, j’vous assure…
    – Ha ? Et ça a donné quoi ?
    Bin, une drôle de p’tite bête qui fait des drôles de p’tits trous dans le fromage…

    J'aime

    karouge a dit:
    novembre 8, 2015 à 6:29

    « C’est M. Giron qui parle et nous ne saurions douter de la véracité de son récit : »

    Madame Gironde nous a conté le même genre de récit, mais avec un esturgeon. Monsieur Lapointe Bobby était présent, et il nous a certifié que les oeufs d’esturgeon étaient meilleurs à la coque plutôt qu’en omelette. Ce qui n’enlève rien à la clupée, qu’on trouve au fond du Pô, mais qui se déguste avec le nez.

    Aimé par 1 personne

    nuage1962 a dit:
    novembre 8, 2015 à 11:59

    Désolée je pense que je m »étais désabonné par erreur, vue que je ne recevais plus tes mises a jours je suis venue voir …

    J'aime

    fanfan la rêveuse a dit:
    novembre 9, 2015 à 8:10

    LOL !
    Belle journée Gavroche !
    🙂

    J'aime

    juliette a dit:
    novembre 10, 2015 à 10:03

    quelle vieille peau d’hareng ce docteur !

    J'aime

    Maître Renard a dit:
    juin 1, 2016 à 8:28

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.