La peine du voisin

Publié le

Au delà des sentiers

boulanger

Elleen dit long, la statistique officielle établie à propos de la mortalité épidémique de la grippe. Faite à Paris, cette statistique affirme que la profession la plus frappée fut celle des domestiques.

Les médecins qui eurent la charge de recenser les chiffres, ont déclaré le logement coupable de la proportion anormale des décès.

C’est la petite chambre sous le toit, étouffante ou glacée, selon les saisons, qui en est cause. Mais peu de gens songent à la peine de celui qui occupe une position dépendant du bon vouloir de quelques-uns. Au sortir de sa cuisine surchauffée, quand la bonne du ménage modeste remonte sous le toit, ses maîtres ne pensent point qu’ils participent au grand meurtre collectif. Plus ou moins, certes : il est de bonnes âmes qui se préoccupent du galetas. Néanmoins, quand on considère qu’il fallut un demi-siècle au mitron pour conquérir le droit de ne plus travailler…

Voir l’article original 170 mots de plus

4 réflexions au sujet de « La peine du voisin »

    jmcideas a dit:
    décembre 5, 2015 à 10:07

    {Autrement dit: Un squatter de la pire espèce}: Quand le virus de la grippe (quelque soit le modèle) s’est installé, 1 fois, chez vous–il y est pour longtemps—il n’attends qu’une petite faiblesse de votre part pour frapper de nouveau !
    [ le vaccin conseillé ne fait qu’amoindrir son attaque] –Inutile de vouloir passer son logement au Karcher-il y est tellement bien qu’il reviendra ! 😀
    « Seule solution à l’identique de la grippe aviaire: Détruire le quartier! « 

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      décembre 5, 2015 à 10:34

      Je pense que c’est le confinement (nous sortons moins en période hivernale) qui est surtout responsable…

      J'aime

        jmcideas a dit:
        décembre 5, 2015 à 10:49

        = Pas faux …A noter je termine mon comment par ‘détruire le quartier’ puisque ton article s’intitule: La peine du voisin ! 😀

        Aimé par 1 personne

          gavroche a répondu:
          décembre 5, 2015 à 10:54

          Détruire un quartier, c’est un peu radical… mais ça peut être une solution 😀

          J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.