Les voleurs et l’âne

Publié le Mis à jour le

voleurs-ane

Pour un âne enlevé deux voleurs se battaient :
L’un voulait le garder, l’autre le voulait vendre.

Tandis que coups de poing trottaient,
Et que nos champions songeaient à se défendre,
Arrive un troisième larron
Qui saisit maître Aliboron.

bagarre

L’âne, c’est quelquefois une pauvre province ;
Les voleurs sont tel et tel prince,
Comme le Transilvain, le Turc et le Hongrois.

Au lieu de deux, j’en ai rencontré trois :
Il est assez de cette marchandise.

De nul d’eux n’est souvent la province conquise :
Un quart voleur survient, qui les accorde net
En se saisissant du baudet.

voleur-ane

« Fables de La Fontaine. » Illustrations de Benjamin Rabier. 

Une réflexion au sujet de « Les voleurs et l’âne »

    delorme a dit:
    décembre 11, 2015 à 2:20

    j’adore la façon dont ce texte est écrit par contre la moralité du 3 ieme si j’ai bien compris ,c’est un peu comme en politique ,il faut un 3 ieme pour troubler les 2 autres ,eh he eh vivement dimanche alors ???
    merci bonne journée

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.