L’âne et les députés

Publié le Mis à jour le

henri-IV

Henri IV, passant par une ville, fut harangué par plusieurs députés.

Tandis qu’ils le complimentaient, un âne se mit à braire.

« Oh ! doucement, messieurs, dit le roi, parlez chacun à votre tour. »

« Le Farceur parisien, ou monsieur Biochet en belle humeur. » Aubry éditeur, Paris.

Publicités

3 réflexions au sujet de « L’âne et les députés »

    karouge a dit:
    décembre 13, 2015 à 4:00

    Une des phrases favorites de notre actuel roitelet (à nous, béarnais) messire François Bayrou, maire de Pau, serait plutôt :
    « Oh ! déliez-vous la langue tant que vous voulez, messieurs, ici c’est moi qui décide (de tout).  »
    Asinus asinum fricat ! lui répond le bon peuple…

    Aimé par 2 personnes

    fanfan la rêveuse a dit:
    décembre 14, 2015 à 8:01

    Aie de quoi prendre la mouche…

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    décembre 14, 2015 à 5:34

    Il y aussi « Vos gueules, les mouettes ! C’est qui le chef ? »

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.