Les mariages de l’Église du monstre de spaghettis volant sont reconnus

media_xll_8255564

L’Église du monstre de spaghettis volant, un mouvement fondé aux États-Unis, a été autorisée par les autorités néo-zélandaises à célébrer les mariages.

La Nouvelle-Zélande a reconnu officiellement cette Eglise, également nommée « pastafarisme », dont les adeptes portent des passoires sur la tête, adulent les pirates et affirment que l’univers a été créé par un personnage ressemblant à un plat de spaghettis avec des boulettes de viande. Dans une décision datant du 10 décembre, les autorités de Wellington lui ont octroyé le droit légal de célébrer des mariages.

La suite ici…

Publicités

5 réflexions sur “Les mariages de l’Église du monstre de spaghettis volant sont reconnus

  1. attendons le schisme qui ne va pas tarder à advenir avec l’église Parmigiano (créée le 20 décembre 2015 par saint Blagotron de Vénétie et sainte Emilie Romagne et on s’en mettra plein la lampe divine !).
    Sainte Pasta, priez pour nous!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s