Prélude

Publié le Mis à jour le

 

baudelaire

Certaines personnes appellent Baudelaire. : « Le poète vierge ». Voici une anecdote qui démentira ce jugement pour le moins bizarre.

Le poète des Fleurs du mal fut un jour invité à faire une conférence à Bruxelles. Les mères hésitèrent longtemps à y conduire leur fille mais la curiosité l’emporta et la salle était comble lorsque Charles Baudelaire apparut. Il débuta ainsi :

Mesdames, messieurs, c’est la première fois que je prends la parole en public. Je croyais être très ému mais je m’aperçois que celle virginité n’est pas plus difficile à perdre qu’une autre.

Instantanément, le vide se fit dans l’amphithéâtre.

« Les Maîtres de la plume. »  Paris, 1923.
Illustration : portrait de Charles Baudelaire par Gustave Courbet.

Image du Blog fr.pickture.com/blogs/mycenes

Publicités

4 réflexions au sujet de « Prélude »

    delorme a dit:
    décembre 25, 2015 à 10:24

    bon a bruxelles déjà c’était une histoire belge j’espère qu’il la pris plutôt avec philosophie merci
    bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    Elisa a dit:
    décembre 26, 2015 à 6:05

    Excellent ! Merci pour l’anecdote 🙂

    Aimé par 3 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.