Dentologie

Publié le Mis à jour le

Cadre

Il ne se passe pas de jour qu’on n’invente une science nouvelle. La dernière née est la dentologie. Voulez-vous connaître une personne : examinez sa denture. Voici les règles qui doivent présider à cette opération.

1° LONGUEUR DES DENTS. Les dents longues indiquent des penchants nettement déterminés, une grande largeur de vues, ou des défauts bien caractérisés. Les grands savants, les grands spéculateurs ont de grandes dents; les grands criminels aussi : aimable rapprochement.  Les petites dents dénotent un manque de volonté, une certaine petitesse d’esprit.
(Nota bene : j’ai de très longues dents.)

2° POSITION ET PLANTATION. Lorsque les dents sont rapprochées les unes des autres, c’est l’indice d’une certaine vivacité d’intelligence, et cette intelligence se porte sur des questions plus ou moins sérieuses, suivant que (voir 1°) les dents sont longues ou courtes. Les dents proéminentes et inclinées en avant sont un signe de bêtise; inclinées en arrière, signe d’instabilité de caractère.
(Nota bene : mes quenottes sont très rapprochées les unes des autres et plantées verticalement.)

3° FORME. Les canines pointues dénotent la férocité et la dépravation.
(Nota bene : mes canines ne sont pas pointues.)

La dentologie sert encore à reconnaître l’âge des sujets, quand ceux-ci appartiennent à la race chevaline.

On fera bien d’apporter quelque prudence dans l’application des principes ci-dessus exposés. J’avais récemment à traiter une affaire importante, avec un individu que je connaissais fort peu. Honnête homme ou gredin ? je l’ignorais. A moi, la dentologie ! et j’examine attentivement, tandis qu’il parle, les palettes du sieur.

Oncques ne vis plus magnifiques perles : dents de belle taille, blanches comme du lait, serrées, parfaitement rangées, canines arrondies. « A coup sûr, me dis-je, voilà un homme intelligent et probe. » Et je conclus l’affaire en toute tranquillité, confiant même à mon nouvel ami des
sommes importantes… Quelques jours après, l’homme aux belles dents disparaissait avec mon pauvre argent.

J’ai su depuis qu’il portait un râtelier !

« Musée des familles. »  Ch. Delagrave, Paris,  1897.
Montage façon Gavroche. 😀

Publicités

Une réflexion au sujet de « Dentologie »

    fanfan la rêveuse a dit:
    janvier 9, 2016 à 5:51

    Depuis il y a les orthodontistes est tout est bien en rang 😉

    Aimé par 3 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s