Un duel de maîtres

Publié le Mis à jour le

Louis-Mérignac

Deux maîtres de l’escrime française, MM. Mérignac et Vigeant, ont failli se battre en duel pour un motif des plus futiles. Ce duel eût été, à coup sûr, un beau spectacle, en raison de la qualité et de la valeur spéciale des deux adversaires. Il s’agissait du refus fait par M. Mérignac d’accepter M. Vigeant comme témoin dans un assaut. Ces messieurs ont alors échangé les lettres suivantes, dont le style laconique et enjoué est assez curieux :

Mon cher Mérignac,
J’apprends que vous me récusez comme témoin pour votre assaut du 7 mars; ceci est affaire entre vous et Prévost. Mais que vous suspectiez mon impartialité, ceci devient une injure publique. Ou je serai témoin le 7, ou vous me rendrez raison. 
Arsène Vigeant

Mérignac répondit tout de suite :

Mon cher Vigeant,
Jusqu’au 7 mars, je ne m’appartiens pas ; mais, le 8, nous pourrons reprendre cette petite conversation.
Lucien Mérignac.

M. Vigeant répliqua :

Mon cher Mérignac,
Enchanté de vous être agréable. Entendu pour le 8 mars.
Arsène Vigeant.

Ajoutons que les témoins constitués ont décidé, le 2 mars, que, M. Mérignac n’ayant jamais eu la pensée de faire injure à M. Vigeant, il n’y avait pas lieu à rencontre. Et les deux adversaires ont aussitôt renoncé au combat projeté.

« Gazette littéraire, artistique et bibliographique. »  Paris, 1891.
Illustration : Mr Louis Mérignac donnant une leçon d’escrime à Lucien Gaudin. Agence Meurisse.
Publicités

5 réflexions au sujet de « Un duel de maîtres »

    carnetsparesseux a dit:
    février 8, 2016 à 5:46

    en fait, MM. Vigeant et Mérignac ont abandonné à leur témoins le soin de décider de leur honneur.. c’est sans doute conforme aux coutumes, mais on ne m’ôtera pas de l’idée que c’est un peu commode et plutôt lâche ; à tout le moins, cela laisse croire qu’ils sont incapables de décider tout seuls… Pour laver cette injure, ils auraient s’associer pour les défier en duel, pour ingérence !
    🙂
    et comment se porte Monsieur Prévost ? truicidé ? en présence de Vigeant ?

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      février 8, 2016 à 6:32

      Attention Prévost était également un maître d’escrime ! Je ne connais pas la date de son décès mais, au moins, il était encore de ce monde en 1905, en témoigne une photo que j’ai trouvée sur un site spécialisé 🙂

      Aimé par 1 personne

    fanfan la rêveuse a dit:
    février 9, 2016 à 8:17

    N’est-ce-pas de l’ordre de la susceptibilité ?
    Une vie ne valait pas chère à cette époque !
    De nos jours s’il fallait agir ainsi, il y aurait beaucoup moins de personne ici-bas, non ? !

    Aimé par 1 personne

      gavroche a répondu:
      février 9, 2016 à 11:00

      Aujourd’hui, quand un seul type déplait, on extermine son peuple à l’aide de bombes ou de banquiers… 😦

      Aimé par 1 personne

        fanfan la rêveuse a dit:
        février 10, 2016 à 8:49

        Pour le pouvoir ou l’argent oui, mais pas chez les petites gens Gavroche. Drôle de société qui dérape de plus en plus… 😦

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s