La fin des supplices en Chine

Publié le

muraille-chine

Un décret de l’empereur vient d’abolir le lingchi ( 凌遲 ), c’est-à-dire l’exécution des méchants avec découpage du corps en dix mille morceaux, décapitation du cadavre, et exposition de leur tête.

Désormais, on continuera bien d’exécuter les criminels, mais on se contentera de les pendre.

« Journal Français. »  Paris, 1905.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « La fin des supplices en Chine »

    lesouffleurdemots a dit:
    février 15, 2016 à 4:07

    Ah ils sont bien devenus plus raisonnables! Quoique ils me semblent souvenirs que des tortures continuent à être légion en terre de milieu, non?

    Aimé par 2 personnes

    Éric G. Delfosse a dit:
    février 15, 2016 à 4:22

    Pfff, tout se perd…

    Aimé par 1 personne

    karouge a dit:
    février 15, 2016 à 4:25

    et les condamnés qui sont devenus fous (ont perdu la tête) à l’idée de mourir seront pendus par les pieds.
    Les japonais étaient aussi assez costauds https://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_du_Japon_Sh%C5%8Dwa

    Aimé par 1 personne

    isoptech a dit:
    février 17, 2016 à 9:29

    maintenant ils exécutent avec une balle dans la tète qu’ils font payer à la famille. il n’y a pas de petites économies en terre du milieu.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.