Un fantôme dans la cave

cave-peur

Un marchand de la rue Saint-Victor, à Paris, donnant un grand souper, la servante de la maison fut obligée de descendre à la cave à dix heures du soir.

Elle était peureuse. Elle ne fut pas plutôt descendue, qu’elle remonta tout épouvantée, en criant qu’il y avait un fantôme entre deux tonneaux ! L’effroi se répandit dans la maison, les domestiques les plus hardis descendirent à la cave, les maîtres suivirent, et l’on reconnut que le spectre était un mort.

Le corps avait glissé de la charrette de l’Hôtel-Dieu, et était tombé dans la cave par le soupirail.

« Dictionnaire des sciences occultes. » Jacques Auguste Simon Collin de Plancy. Paris, 1886

Publicités

10 réflexions sur “Un fantôme dans la cave

    1. Grrr ! tu l’as reconnue 🙄
      La prochaine fois, je lui collerai des lunettes de soleil et une barbe !
      Sinon, je suis sympa, hein !!! je l’ai habillée 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s