Un mort vivant

Publié le Mis à jour le

sauterelles

Presque tous les journaux ont gémi et nous ont fait pleurer sur le triste destin de M. Künckel d’Herculais, aide naturaliste au Muséum. Chargé d’une mission en Algérie, il s’était endormi dans un champ, et avait été étouffé par une nuée de sauterelles qui était venue s’abattre sur lui.

Le récit de cette cruelle aventure était agrémenté d’horribles détails à faire dresser les cheveux sur la tête. Mais, tout compte fait, il s’est trouvé que cette nuée de sauterelles n’était qu’un canard, une fausse nouvelle répandue par de mauvais journaux… Le canard est fils du serpent de mer !

Nous sommes, du reste, en veine de canards, et, en même temps que celui de l’homme tué par les sauterelles, est venu s’abattre sur nous celui du chemin de fer bloqué par des chenilles. On a télégraphié, en effet, de Charlotte (Caroline du Nord), que la ligne du Carolina Central Railroad était presque bloquée depuis quelques jours par un amas de chenilles qui, sur un viaduc en bois, cachaient complètement les rails et les traverses.

A qui le tour, maintenant ?

« Gazette littéraire, artistique et bibliographique. »  Paris, 1891.
Illustration : bidouillage perso.
Publicités

2 réflexions au sujet de « Un mort vivant »

    jmcideas a dit:
    mars 16, 2016 à 10:00

    Il y a plus affreux dans les marais~~La multitude des crânes s’agitant dans les feux follets quand le ciel est d’encre~~ Brrrrr
    > Pour le plaisir, foto ci-dessous (wiki):

    Connaissez vous:
    Les Vetâlas; les Inferi; Les Shibitos; les Nazgûl; les Floods; les nécromorphes; les chevaliers de la mort ?
    > Sûrement en rêves !

    J'aime

    Maître Renard a dit:
    septembre 15, 2016 à 10:53

    A reblogué ceci sur Maître Renard.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.