Un conseil à Lamartine

Publié le

lamartine

En 1820, nous dit  l’Intermédiaire, Lamartine avait apporté le manuscrit de ses premières Méditations à Didot. Celui-ci, après huit jours, lui remit le volume, en lui disant :

J’ai lu vos vers : ils ne sont pas sans talent, mais ils sont sans étude. Ils ne ressemblent à rien de ce qui est reçu et recherché dans nos poètes. On ne sait où vous avez pris la langue, les idées, les images de cette poésie : elle ne se classe dans aucun genre défini. C’est dommage, il y a de l’harmonie.

Renoncez à ces nouveautés qui dépayseraient le génie français. Lisez nos maîtres, Delille, Parny, Michaud, Raynouard, Luce de Lancival, Fontanes : voilà les poètes chéris du public. Ressemblez à quelqu’un, si vous voulez qu’on vous reconnaisse et qu’on vous lise ! Je vous donnerais un mauvais conseil en vous engageant à publier ce volume, et je vous rendrais un mauvais service en le publiant à mes frais.

A rapprocher de l’éditeur Curmer refusant un dessin à Meissonier et lui conseillant de prendre modèle sur certains artistes à la mode. Meissonier avait soigneusement conservé ce dessin, que plus tard il vendit très cher.

« Gazette littéraire, artistique et bibliographique. »  Paris, 1891.

13 réflexions au sujet de « Un conseil à Lamartine »

    francefougere a dit:
    mars 6, 2016 à 5:07

    Très moral 🙂 Combien heureusement n’ont pas voulu se décourager, par confiance dans leur génie- ou talent !

    Aimé par 2 personnes

      gavroche a répondu:
      mars 7, 2016 à 10:04

      Je ne suis pas vraiment fan de Lamartine, mais c’était quelqu’un de très intéressant 🙂

      Aimé par 2 personnes

    Elisa a dit:
    mars 7, 2016 à 2:42

    Merci Gavroche, une anecdote qui ferait du bien à tous les auteurs qui reçoivent des lettres de refus sous prétexte que leur manuscrit ne rentre pas dans la ligne éditoriale ! Je partage 🙂

    Aimé par 4 personnes

      gavroche a répondu:
      mars 7, 2016 à 3:56

      Un peu comme quand je présente mon CV devant un employeur potentiel…

      Aimé par 2 personnes

        Elisa a dit:
        mars 8, 2016 à 9:19

        eh oui…

        J'aime

        jmcideas a dit:
        mars 16, 2016 à 11:07

        Si je peux me permettre (sous toute réserve) quant au CV:
        dixit, la valorisation de tes followers sur ce site, qui restent à élargir par milliers> La traduction en x langues serait-elle possible?]

        J'aime

        jmcideas a dit:
        mars 16, 2016 à 11:12

        Si je peux me permettre (sous toute réserve) quant au CV:
        :Il est souvent inutile…….Ta lettre d’approche, précisément rédigée et courte, saurait suffire….
        (il faut cependant y adjoindre une recommandation de: ‘Patron précédent, Ami, haut placé, etc…)
        (Il y a aussi, les Cabinets ‘chasseurs de têtes’……Si, tu as une haute considération de ton potentiel)
        …Pour moi, ce fût le cas

        [Ton coté Littéraire, nous prouve de belles ouvertures > dixit, la valorisation de tes followers sur ce site, qui restent à élargir par milliers]

        J'aime

    gaïa a dit:
    mars 7, 2016 à 3:42

    Merci Elisa pour ce billet sur Lamartine. Il prouve qu’il faut demeurer authentique et persévérer pour trouver son public. 🙂

    Aimé par 2 personnes

    Un petit blog avisé?? a dit:
    mars 8, 2016 à 7:50

    Ah ! quand on n’est pas poétiquement « correct » 😉
    Faut rentrer dans les tiroirs qu’ils disent avec la bonne étiquette grrrr !!

    Aimé par 1 personne

    jmcideas a dit:
    mars 16, 2016 à 11:57

    Lamartine: c’est de la merde en flaque > Sa lecture nous plongent dans un abîme égoïste, qui ne conduit nul-part….
    PS: Je respecte ses écrits dans l’abandon de toute espérance

    Ah, que

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.